6 Mars 2019

Sénégal: Vers la création de la réserve urbaine naturelle de la grande Niaye de Pikine

Dakar — Le gouvernement sénégalais a adopté mercredi en conseil des ministre le projet de décret portant création de la réserve urbaine naturelle de la grande Niaye de Pikine, a appris l'APS de source officielle.

L'annonce a été faite dans le communiqué rendant compte de la réunion hebdomadaire du gouvernement qui s'est réuni sous la présidence du chef de l'Etat, Macky Sall.

En octobre dernier, le ministère de l'Environnement et du Développement durable avait annoncé, dans un communiqué, avoir classé en zone humide protégée la "grande Niaye" de Pikine- Guédiawaye (Dakar) dont une partie abrite le Technopole.

Cette décision de classement, considérée comme le niveau de protection le plus élevé, avait alors été présenté comme l'expression de l'engagement des pouvoirs publics à assurer la préservation de l'environnement des Sénégalais, en application de l'article 25.2 de la Constitution, introduit par la révision de 2016.

Avec ses dépressions, cette zone est le réceptacle des eaux provenant de la nappe phréatique et des eaux pluviales dakaroises. Elle accomplit aussi des fonctions écologiques et socio-économiques telles que le maintien de la biodiversité en servant d'habitat à des espèces floristiques et faunistiques menacées.

Elle est par ailleurs le lieu de reproduction et une étape migratoire pour 223 espèces d'oiseaux et abrite aussi des activités maraîchères occupant un nombre de 600 personnes.

Les autres fonctions du technopôle résident dans l'atténuation des inondations, l'amélioration de la qualité des eaux par le recyclage, l'épuration bactériologique, l'interception des matières en suspension, le stockage du carbone atmosphérique par séquestration, la production d'oxygène et la dépollution de l'air.

Sénégal

Le rêve brisé de Mané

En haranguant le public sénégalais pendant l'échauffement, Sadio Mané avait clairement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.