6 Mars 2019

Congo-Kinshasa: Musique - « Ye oyo » toujours au faîte du gospel africain

Le tube classé numéro un du Top 10 du Best of Africa (meilleur titre africain) de Trace Gospel , depuis le 20 février, y demeure encore, deux semaines plus tard.

Indétrônable, c'est bien ainsi qu'apparaît la chanson "Ye oyo" au bout de deux semaines. Cette dernière, sortie dans la série des premières productions de Bibomba Music, connaît une destinée bien heureuse. C'est vraiment le hit du moment côté gospel, mais pas seulement en République démocratique du Congo (RDC) ou plus particulièrement Kinshasa où elle est née.

Le tube du pasteur Moïse Mbiye poursuit allègrement son bonhomme de chemin sur la toile, passant à présent à plus de trois millions et demi de vues sur YouTube, pour ne citer que cette plate-forme de téléchargement. Et, maintenant qu'il ne manque presque plus aux rendez-vous des noces de la capitale, son clip a encore plus de succès. Il vient de se positionner carrément au premier plan au niveau continental comme l'a fait savoir Trace Gospel. En effet, le 6 mars, il était classé à la tête du Top 10 de son Best of Africa à moins de deux mois.

Il n'est aucun doute que le gospel made in RDC se vend bien sur le continent, à l'inverse de la musique dite profane des grandes stars locales qui, il faut l'avouer, subit la rude concurrence de la musique nigériane. En effet, les titres congolais de gospel sont quasi-permanents dans la Play list de Trace Gospel, se positionnant en bonne place parmi les meilleurs d'Afrique. Pour rappel, le 20 février, quand "Ye oyo" apparaissait au haut du classement, il était suivi de deux autres morceaux congolais, à savoir la compilation de chants populaires chrétiens "Lo Pop" du pasteur Lord Lombo et "Saint Esprit" de Dena Mwana. La RDC avait, pour ainsi dire, occupé seule le podium.

Deux autres chants classés

Hormis "Ye oyo", deux autres titres congolais figurent dans le Best of Africa du 6 mars. En effet, avec "Jésus m'a libéré" d'Asaph du ciel et "J'y arriverai" du rappeur El Georges classés respectivement cinquième et huitième, l'on peut dire que le gospel de RDC a encore la cote sur le plan continental. Pour cette fois, il a d'une certaine manière clôturé le classement à deux titres près. Pas vraiment étonnant la présence de El Georges, le rappeur gospel le plus suivi et en vue à Kinshasa en tout cas, et peut-être bien de tout le pays. Il est du reste le premier de ce genre à avoir été diffusé sur les grandes chaînes gospel à l'instar justement de Trace Gospel et Gospel Music Tv. Le clip officiel de "C'est Jésus la star", remixé avec Dena Mwana en 2016, l'a fait entrer dans cette sphère des chaînes internationales à l'orée de sa carrière solo. Il a le mérite d'avoir été le premier rappeur gospel de Kinshasa à y parvenir.

Congo-Kinshasa

Ebola - L'ONU renforce sa riposte pour mettre fin à l'épidémie

Alors que l'épidémie d'Ebola en République démocratique du Congo (RDC) est dans son… Plus »

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.