6 Mars 2019

Seychelles: 6 Sri-Lankais arrêtés aux Seychelles pour pêche illégale

Six Sri-lankais ont été placés en détention après que le navire à bord duquel ils se trouvaient a été intercepté par les gardes-côtes des Seychelles.

Ils sont soupçonnés de pêche illégale dans les eaux des Seychelles, a déclaré les Forces de défense du peuple des Seychelles.

Les ressortissants sri-lankais, qui ont comparu devant un tribunal le 1 er mars, sont en détention provisoire pour 14 jours.

Le bateau enregistré au Sri Lanka a été repéré pour la première fois le 28 février par un bateau de pêche local du sud-est de Mahe, l'île principale des Seychelles.

Le bateau de pêche local a alerté les autorités compétentes.

Le navire de patrouille "Topaz" de la Garde côtière des Seychelles a intercepté le navire sri-lankais lors d'une patrouille de routine.

Les Forces de défense du peuple des Seychelles ont déclaré qu '« une équipe de gardes-côtes a ensuite été envoyée à bord du navire suspect pour procéder à une inspection, au cours de laquelle des preuves relatives à la pêche illégale ont été observées ».

À la suite de consultations avec l'Autorité des pêches des Seychelles (SFA), le navire a été escorté au Port de Victoria pour complément d'enquête.

En 2018, il y a eu trois incidents de pêche illégale par des navires sous pavillon sri-lankais dans les eaux des Seychelles.

Les Seychelles, un archipel de l'Océan Indien occidental, possèdent une vaste zone économique exclusive de 1,4 million de kilomètres carrés, ce qui représente un défi en matière de surveillance de la pêche illicite.

Seychelles

Air France prendra le relais de Joon pour les vols directs vers les Seychelles

Air France, la compagnie aérienne française, a confirmé qu'elle continuera à desservir les… Plus »

Copyright © 2019 Seychelles News Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.