Maroc: Lutte antidopage - Talbi Alami appelle à associer tous les départements concernés

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Rachid Talbi Alami a appelé, mardi à Rabat, à associer tous les départements gouvernementaux concernés afin de lutter contre le phénomène du dopage.

Intervenant à l'occasion de la première réunion de "la Plateforme nationale de suivi de la conformité de la Convention internationale de la lutte contre le dopage dans le sport de l'Unesco", M. Talbi Alami a affirmé que son département veille à promouvoir un environnement sportif sain notamment à travers la mise en application des dispositions de ladite convention.

Il a, en outre, mis en avant le rôle particulier de la Plateforme comme étant un mécanisme de coordination et d'unification des efforts pour une meilleure lutte contre le dopage, rappelant les actions du Maroc pour la moralisation de la pratique du sport et sa politique visant à préserver la bonne réputation des sportifs nationaux dans les compétitions.

De son côté, Fatima Bouali, responsable chargée de la médecine sportive au sein du ministère de la Jeunesse et des Sports, a souligné que cette réunion a été l'occasion de se mettre d'accord sur l'accompagnement du projet de lutte contre le dopage dans l'attente de la mise en place de l'Agence nationale anti-dopage.

Entrée en vigueur le 1er février 2007, la Convention internationale de lutte contre le dopage dans le sport de l'Unesco fournit un mécanisme pour aider les Etats parties à élaborer des programmes d'éducation et de prévention antidopage via le Fonds pour l'élimination du dopage dans le sport.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.