7 Mars 2019

Mali: 44ème Session du conseil d'administration du Centre national d'odontostomatologie - Renforcer la mobilisation des ressources pour développer l'autonomie financière

Le centre national d'odontostomatologie (CNOS) a tenu sa 44ème session ordinaire de son conseil d'administration ce lundi 4 mars 2019 à Bamako. Elle était présidée par Madame Coulibaly Salimata Diarra, présidente du conseil d'administration (PCA), non moins présidente de l'Association des consommateurs du Mali (ASCOMA), en présence des administrateurs.

Lors de cette session, les travaux ont porté sur l'examen des rapports sur le budget 2018 et le projet de budget 2019. Concernant l'exercice budgétaire 2018 qui vient de clore avec un résultat équilibré, Madame Coulibaly Salimata Diarra a donné plus de précision.

« En effet, d'un budget initial de 1 587 192 000 F CFA ,nous avons, à la dernière session, revu à la hausse ce budget pour parvenir à 1 792 503 362 F CFA soit une croissance des recettes propres de 18% par rapport à la prévision et un taux d'exécution de 96% par rapport au notifications », a-t-elle indiqué.

Selon la présidente, le budget de l'année 2019 s'équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 1 388 713000 (un milliard trois cent quatre-vingt-huit millions sept cent treize milles) F. CFA, soit une diminution globale de 23%.

« Ce budget se caractérise par une baisse de 31% de la subvention de l'Etat et une augmentation de 15% des ressources propres », a-t-elle signalé.

Elle ajoute que : « C'est dans ce contexte que le CNOS se doit être proactif pour relever les défis du moment qui sont la faiblesse des ressources, la vétusté des équipements et des locaux sans oublier le volet recherche et formation pour le renforcement de compétences. »

Afin de perpétuer cette dynamique amorcée, des perspectives sont définies pour les années à venir. Il s'agit notamment ; de renforcer la mobilisation des ressources en vue de développer l'autonomie financière ; d'accentuer la communication à travers la mise en œuvre du plan de communication et la dynamisation des organes d'administration et de gestion ; de développer la visibilité et l'efficience des services spécialisés ; de promouvoir la formation et la recherche ; de faire le plaidoyer pour le financement du nouveau siège pour l'amélioration des prestations et le cadre de vie.

Pour conclure, elle dira que beaucoup reste à faire pour atteindre les objectifs, tout particulièrement dans le contexte économique difficile que nous connaissons, avec les retentions budgétaires.

Elle est persuadée que la direction générale du CNOS et son personnel sauront saisir l'opportunité avec leurs experts, pour nouer des partenariats durables (internationaux et nationaux avec le PPP (partenariat public privé) qui renforceront la solidité du centre hospitalier.

Mali

FEMAFOOT - Un candidat dit vouloir oeuvrer à l'unification de la famille du football malien

Le Caire, 20 juil (APS) - Mamoutou Touré dit Bavieux, candidat à la présidence de la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.