Sénégal: La norme NS/ISO 30500 pour garantir l'accès à des systèmes d'assainissement de qualité aux populations sénégalaises

7 Mars 2019

La normalisation joue un rôle essentiel pour le développement de technologies révolutionnaires d'assainissement autonomes qui respectent toutes les exigences de qualité. C'est à l'image de la Norme ISO 30500, Systèmes d'assainissement autonomes – Unités de traitement intégrées préfabriquées – Exigences générales de performance et de sécurité pour la conception et les essais, qui établit des exigences qui permettront non seulement de fabriquer ces systèmes de façon efficace, mais aussi de développer le secteur dans son ensemble. En cela la norme ISO 30500  offre des avantages à la population, au secteur privé et aux décideurs publics.

Une norme c'est un ensemble de caractéristiques ou de lignes directrices qui permet, dans un secteur comme l'assainissement, d'atteindre un certain niveau de performance. Les normes doivent être développes dans une approche participative avec l'implication de tous les acteurs

C'est la conviction de M. El Hadj Abdourahmane Ndione, en charge de la Division chimie-environnement de l'Association Sénégalaise de Normalisation (ASN).

Rencontré en marge de la cinquième Conférence régionale sur l'assainissement en Afrique (AfricaSan 5/FSM5) qui s'est tenue du 19 au 21 février 2019 à Cape-Town, en Afrique du Sud, il a indiqué qu'à côté des investissements pour soutenir le développement de technologies avancées d'assainissement, la norme ISO 30500 joue un rôle primordial dans l'amélioration de la qualité de service d'assainissement.

Selon lui, c'est ce qu'a compris la Fondation Bill & Melinda Gates qui, dans le cadre du programme Reinventing The Toilet Challenge, avait sollicité des innovateurs, la mise en place de technologies de toilettes innovantes. Ce qui sonnait comme un moyen d'atteindre les Objectifs de Développement Durables (ODD) en termes d'accès à l'assainissement (ODD6).

Les innovations développées ont pour objectif premier l'élimination des pathogènes des matières fécales mais également de garantir la santé et la sécurité des utilisateurs, tout en respectant les normes environnementales.

A ce niveau, la normalisation est intervenue en fixant des caractéristiques minimales que tous les types de toilettes devront atteindre afin de démontrer qu'ils sont sûrs et fonctionnent de façon efficace.

Une option toute bénéfique, aux yeux de M. Ndione, et qui va permettre au secteur privé, d'avoir une référence et des caractéristiques pour la production de toilettes remplissant un certain niveau de performance.

Pour le consommateur, la norme va permettre de s'inspirer de caractéristiques acceptées mondialement et faciliter le choix surtout dans le cas d'une commande publique.

Sur cette lancée, le responsable de la Division chimie-environnement de l'ASN souligne que les gouvernements également peuvent s'inspirer des normes en assainissement pour améliorer leur politique publique et la règlementation.

D'après lui, les autorités ont la possibilité d'utiliser une partie de la norme qui est le résultat d'un consensus, dans la réglementation, pour faciliter la compréhension et l'appropriation par les acteurs.

Les populations ne sont pas en reste. Avec l'aide de la norme élaborée dans le secteur de l'assainissement autonome, elles peuvent acquérir une toilette certifiée ISO 30 500 dont la conformité aux exigences de qualité, de sécurité et de performance, est garantie.

Des normes sur l'assainissement depuis fin 1990

El Hadj Abdou Rahmane Ndione rappelle qu'au Sénégal, les premières normes dans le secteur de l'assainissement ont été développées vers la fin des années 90 et début des années 2000.

Ces normes portaient sur l'assainissement collectif du moment qu'à l'époque, l'assainissement autonome tel qu'il est prôné actuellement n'était pas assez développé.

La première norme â être adoptée est la norme NS 05-061 sur les eaux usées en 2001, rendue d'application obligatoire parce et citée en référence dans le code de l'environnement du Sénégal.

Ce n'est donc pas un hasard si le Sénégal a été le premier pays au monde à avoir adopté la norme ISO 30500 au niveau national, d'autant plus que le Sénégal, à travers l'ASN a eu administrer la gestion du comité international ISO/PC 305 qui a développé la norme.

L'introduction de la norme NS ISO 30500 est une grande avancée et témoigne de la volonté de l'État du Sénégal et de ses partenaires de mieux prioriser l'assainissement autonome, dans l'optique d'améliorer les conditions sanitaires et de vie des populations.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: allAfrica

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.