7 Mars 2019

Cameroun: Le ministre Paul Atanga Nji au chevet des sinistrés du marché Elig-Edzoa

Le ministre de l'Administration territoriale qu'accompagnaient les autorités administratives, municipales et sécuritaires du Mfoundi, a effectué une visite ce jour dans ce marché, afin de leur signifier le soutien du chef de l'Etat Paul Biya. Il a aussi annoncé une concertation gouvernementale sur le problème des incendies de marché.

Dimanche dernier, aux environs de 23 heures, un incendie d'une rare violence, s'est déclenché au marché Elig-Edzoa, dans le premier arrondissement de la capitale camerounaise. Des flammes ont englouti plusieurs magasins de marchandises et boutiques (principalement dans le textile), faisant au passage, plus de 200 sinistrés. Un malheur qui n'a pas laissé les pouvoirs publics indifférents.

Homme de terrain, Paul Atanga Nji le ministre de l'Administration territoriale (Minat), a effectué une descente au marché Elig-Edzoa ce jeudi 07 mars 2019, histoire de réconforter les victimes au nom du président de la République. Le Minat dont la venue au marché Elig-Edzoa a été très applaudie par une foule de commerçants en pleurs, était accompagné de Naseri Paul Bea le gouverneur de la région du Centre, de Jean Claude Tsila le préfet du Mfoundi, de Cosmas Thierry Nama le sous-préfet de Yaoundé 1er, et de Gilbert Tsimi Evouna le délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Yaoundé.

Selon Paul Atanga Nji, le chef de l'Etat a donné des instructions à Ferdinand Ngoh Ngoh le ministre d'Etat, secrétaire général de la présidence de la République, pour la tenue d'une concertation gouvernementale qui examine ce problème général d'incendies dans les marchés du pays. « Le ministre, secrétaire général des services du Premier ministre, organisera une concertation gouvernementale qui regroupera le ministère de l'Administration territoriale, de la Décentralisation, ainsi que d'autres ministères concernés », a déclaré le Minat.

Au nom du président de la République, Paul Atanga Nji a remis une enveloppe de 200 mille francs Cfa à chacun des 102 sinistrés recensés. Le Minat a aussi pris des dispositions particulières pour une famille dont une de ses filles a fait un malaise, et est morte, après avoir constaté que sa boutique est partie en fumée, suite à l'incendie du marché Elig-Edzoa. « Les incendies sont aussi le fait des installations électriques anarchiques. C'est Eneo qui est habilitée à faire des installations électriques, pas vous », a-t-il lancé à l'endroit des occupants du marché ». Le délégué du gouvernement de la communauté urbaine de Yaoundé, a promis la reconstruction «en urgence » du marché Elig-Edzoa, en matériaux définitifs.

Pour le reste, le Minat a promis la prise en compte des moins de 10 personnes sinistrées qui n'ont vu leurs noms sur les listes des bénéficiaires des 200 mille francs de soutien du chef de l'Etat.

Cameroun

L'enquête promise devrait être indépendante

Des militaires camerounais ont semé la terreur dans la région anglophone du Nord-Ouest le 15 mai 2019,… Plus »

Copyright © 2019 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.