7 Mars 2019

Togo: Des sanctions de 1 à 5 ans contre un joueur, un entraineur et un responsable d'OKITI, Unisport passe devant Agouwa !

Alors que pour les clubs de la zone Nord, on pouvait dire que la messe est dite avec les matches de la 14ème journée de la D2 au Togo, et ceux de la 16ème journée pour ceux de la zone Sud, place est faite aux décisions des commissions spécialisées de la FTF qui visiblement sont et seront plus encore sollicitées ces jours-ci. Première de ces commissions à se mettre en action, c'est celle de Discipline.

D'après un relevé de décision du 1er Mars dernier, finalement rendu public ce Jeudi, concernant le match Okiti FC-Ifodjè d'Atakpamé, match émaillé par un envahissement de l'aire de jeu, violence et des dégâts matériels et incitation à la violence, ce match doit donc être rejoué. Et donc, on ne considèrera plus le résultat sur le terrain, avant ces actes précités.

Dans la suite de cette décision, la Commission de discipline de la FTF décide par ailleurs de "condamner Amediamé Blewoussi, Gardien de but d'Okiti FC, à Un (01) an de suspension, dont six (06) mois fermes, pour comportement incitatif à la violence, conformément à l'article 54 du Code de discipline", de "condamner M. Koutoubeteh Kwamivi, Entraineur d'Okiti FC, à Un (01) an de suspension, dont six (06) mois fermes, pour comportement incitatif à la violence, conformément à l'article 54 du Code de discipline" et enfin, de "condamner M. Aboubakar Amouza, Vice-président d'Okiti FC, à Cinq (05) ans d'interdiction d'exercer toute activité liée au football, pour atteinte au Fair-Play et à la morale sportive, conformément aux articles 58 et 11. f du Code de discipline".

Outre ces suspensions individuelles, une suspension est prononcée contre le stade de Badou pour une durée de deux ans. Aussi des amendes de 200.000 (deux reprises) et de 500.000 F cfa sont infligées au club des Ours (surnom de Okiti) de Badou.

En tout cas, ces décisions relancent le débat dans zone Sud et fait croire que le suspense durera donc jusqu'au bout de la 18ème et dernière journée, vu que les poursuivants d'Ifodjè tels que l'Etoile Filante et Agaza peuvent encore croire en leur chance de passer devant.

Autre match ayant fait l'objet de décision de la part de la Commission de discipline, c'est celui entre Agouwa et Unisport. Selon la décision prise, le club d'Agouwa qui sur le terrain croit déjà être l'un des deux promus de la D1 la saison prochaine, voit son rêve s'effondre au profit du plaignant qui n'est autre que son poursuivant immédiat au classement.

Ainsi, Agouwa est déclaré perdant de cette rencontre et Unisport est déclaré "bénéficiaire des points correspondant au gain du match, conformément à l'article 191.2 paragraphe C des Règlements généraux".

La faute qui vaut cette décision contre Agouwa est qu'il a inscrit un joueur suspendu (en la personne de Ouro-Akoroki Bacharou, ndlr), sur la feuille de match. Conséquence directe de cette décision, c'est que Unisport repasse devant Agouwa au classement de la zone Nord et peut sauf nouveau rebondissement, se déclarer promu ou de retour en première division.

Bon à suivre !

Togo

La lutte contre la pauvreté s'intensifie

61.000 foyers dans 585 villages les plus défavorisés recevront tous les trois mois pendant 2 ans deux ans,… Plus »

Copyright © 2019 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.