7 Mars 2019

Cote d'Ivoire: Rencontrer dioulas, bété, baoulés n'est pas un projet de société(Joël N'Guessan)

document

Le Président Henri KONAN BEDIE, Président du PDCI-RDA (Parti Démocratique de Côte d'Ivoire du Rassemblement Démocratique Africain) qui prétend et clame sur tous les toits qu'il est l'unique héritier de Félix HOUPHOUET BOIGNY, est allé rencontrer les chefs coutumiers et traditionnels Baoulé le 06 mars dernier à Yamoussoukro, pour se dédire.

Il a remis en cause à cette occasion, sa promesse de 2010, où il a dit publiquement de soutenir Alassane OUATTARA, qui a été baptisé ce jour-là « ALLAH GNISSAN » par l'ensemble des 2000 chefs baoulés réunis à la résidence de Félix Houphouët Boigny.

Je peux comprendre que les réalités politiques du moment poussent les uns et les autres à se renier. Comme le dirait l'autre, les réalités politiques s'imposent surtout par ces temps de courses effrénées à la présidentielle de 2020.

Mais, ce qui est surprenant, c'est qu'une personnalité politique de la trempe du Président Henri KONAN BEDIE puisse se renier aussi vite.

Comment comprendre qu'après avoir juré sur la tombe de Félix Houphouët BOIGNY, d'apporter un soutien sans faille à Alassane OUATTARA, il puisse venir, quelques années après dire que « je renie ce que j'ai dit en 2010 ».

Il ose demander à ses quelques militants de débaptiser Alassane OUATTARA : il ne doit plus s'appeler « Allah GNISSAN ».

Il demande aussi de « HUER » ceux qui viennent parler de Félix Houphouët-Boigny sans son accord. Il prétend que des promesses lui ont été faite pour une alternance en 2020 ; comme si le peuple n'a rien à dire dans un système démocratique.

Nous sommes dans un délire digne des personnes qui sont devenues séniles. Il oublie que son soutien à Alassane OUATTARA lui a valu, entre autres milliers d'avantages, un pont qui porte son nom.

Le troisième pont de la ville d'Abidjan, le « le Pont Henri KONAN BEDIE » après celui des illustres personnalités que sont Félix Houphouët-Boigny et Charles DE GAULE.

Chez nous, le baoulé, un chef qui se renie et qui se comporte ainsi, prouve qu'il n'a pas la sagesse nécessaire pour diriger et surtout conduire son peuple sur du long terme.

Un chef ne se renie pas, il assume. Un Chef réfléchit par deux fois avant de prendre des engagements surtout devant le cercueil de Félix Houphouët-Boigny.

Le reniement de Monsieur Henri KONAN BEDIE est choquant pour nous qui avons encore quelques relents de culture baoulé malgré notre relatif jeune Age.

Ce qui nous confirme comme nous l'avons déjà dit que Monsieur Henri KONAN BEDIE était une erreur de casting dans le choix du successeur de Félix Houphouët-Boigny.

Messieurs Philipe Grégoire YACE, Jean KONAN BANNY, Mathieu EKRA etc., auraient pu mieux gérer cet héritage de Félix Houphouët-Boigny qui a été détruit et galvaudé par les tenants de l'Ivoirité et de la dérive identitaire. Nous sommes en 2019, un an avant l'échéance électorale de 2020.

Ceux qui ont quelque chose à proposer aux ivoiriens doivent maintenant faire savoir leurs projets de sociétés. Rencontrer les Dioulas, le Guérés, les Attiés, les Brons, le Krous et Bété ou les Baoulés n'est pas un projet de société.

Les ivoiriens veulent savoir qui peut leur apporter les centres de santé et les médicaments, les écoles et les logements de maitres, les routes et les ponts, l'électricité et l'eau, les emplois pour les jeunes et les femmes en milieu rural et urbain, la sécurité, la sérénité et la paix.

Les débats ou actions politiciens qui consistent à se replier sur nos ethnies ne les intéressent pas. Alors, honte à tous ceux qui n'ont rien compris des aspirations profondes de nos millions de jeunes et de femmes qui sont fatigués des politiciens qui ne prospèrent que parce qu'ils sèment la division et encouragent les dérives identitaires.

Je vais régulièrement rappeler ces vérités à ceux qui veulent conduire la Côte d'Ivoire sur des chemins hasardeux.

Le Ministre Joël N'GUESSAN

Vice-Président du RDR chargé de la Région du Bélier et du District Autonome de Yamoussoukro

Cote d'Ivoire

Le 1er Salon Africa ship travel s'ouvre en juin à Abidjan

Du 27 au 30 juin prochain, s'ouvre à Abidjan le 1er Salon international du transport, du voyage international et… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.