7 Mars 2019

Congo-Kinshasa: Boxe - Landry Matete Balo, nouveau champion du Congo des mi-lourds

Landry Matete "Balo" a battu Gloire Longoma du Kongo central en finale des vingt-septièmes championnats nationaux de boxe organisés à Kinsahsa par la Fédération congolaise de la discipline. C'est le premier titre national du jeune pugiliste talentueux qui ambitionne une carrière internationale.

Les vingt-septièmes championnats nationaux de boxe organisés du 26 février au 4 mars ont livré leur verdict. Dans la catégorie des mi-lourds, le Congo démocratique a un nouveau champion. Landry Matete Kankonde, alias « Balo », a, sans surprise, remporté la médaille d'or. En finale, il a battu Gloire Longoma Lebo du Kongo central aux points par trois juges contre deux. « Ce titre, je le dédie à Dieu le père Tout-Puissant, à mes parents, et à tous ceux qui ont crû en moi. Mes grands remerciements à mon coach, Benoît Kabundi, au président Babi de la Ligue de boxe de Kinshasa, à mon directeur technique Tshilombo Mónzon, à tous les coachs de la Ligue provinciale de boxe de Kinshasa, à tous ceux qui m'ont soutenu de près ou de loin, et à toute la team Bonyeme », a déclaré, très ému, le désormais champion de la République démocratique du Congo de boxe de la catégorie mi-lourd.

Revenant sur sa victoire en finale de la compétition, il a laissé entendre que le combat n'a pas du tout été facile contre Gloire Longoma. « Mon adversaire tenait aussi à remporter la médaille d'or, et il a sorti toutes ses ressources. Malheureusement pour lui, j'ai été supérieur et j'ai su m'imposer. Au deuxième round, il a réussi à m'atteindre, un coup qui aurait pu me déstabiliser et mettre fin au combat. Mais je suis beaucoup plus résistant qu'il ne le pensait et mon mental était en acier et je n'ai pas été démoralisé », a-t-il expliqué.

L'on rappelle qu'en quart de finale, celui qu'on appelle affectueusement « Attaquant du ciel » a battu Kapela Shila de la province du Lualaba à l'unanimité des cinq juges. En demi-finale, Landry Matete « Balo » s'est imposé face à Fancky Yumba de la province du Haut-Katanga, également à l'unanimité de cinq juges. « Le championnat n'a pas été facile, car tous les boxeurs venus des provinces étaient hyper motivés et déterminés à le remporter. La tension d'avant le coup d'envoi était haute », a confié, en exclusivité, le nouveau champion mi-lourds à Le Courrier de Kinshasa.

Il a révélé : « Depuis le début, j'avais un seul objectif : arracher la médaille d'or de ce championnat national. Sur ce, je n'avais pas un œil braqué sur mes adversaires, mais plus focalisé sur mon objectif. Je me suis entraîné comme un fou, avec une détermination hors du commun. Et ça n'a pas été facile parce que ce championnat se passait au même moment que mes examens de mi-session (Landry Balo est en première licence aux Facultés catholiques de Kinshasa), la journée, je partais passer mon examen, et la nuit je devais combattre. Je n'avais presque pas de temps de repos ».

Notons que c'est le premier titre national de ce jeune boxeur qui a été vice-champion de Kinshasa. Secrétaire général de la commission des athlètes de la ville de Kinshasa, Landry Matete « Balo » fait partie de l'écurie Bonyeme Boxing Promotion de Patrick Bonyeme avec le soutien de son frère Alain Bonyeme, tous deux installés en Afrique du Sud.

Congo-Kinshasa

L'Assemblée mondiale de la santé discute comment contenir l'épidémie d'Ebola

Depuis le début de l'épidémie d'Ebola, qui sévit depuis neuf mois en République… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.