7 Mars 2019

Afrique: Promotion des politiques publiques en matière foncière - Le Sénégal, champion du monde des pays-pilotes

Hier, jeudi 06 mars, IPAR et ISRA/BAME, ont organisé un atelier de partage de résultats et de dialogue sur les données en matière foncière. Les résultats de Landex placent le Sénégal premier, parmi les trois pays-pilotes

L'Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR) et son partenaire le Bureau d'Analyses Macroéconomique de l'Institut Sénégalais de Recherches Agricoles (ISRA/BAME), ont tenu hier, jeudi 06 mars à Dakar, un atelier de partage de résultats et de dialogue sur les données en matière foncière.

Ces données sont obtenues à travers les processus Dashboard, devenu Landex, qui est une initiative développée par l'International Land Coalition (ILC) pour faire le suivi de la gouvernance du foncier à travers dix (10) engagements d'ILC pour une gouvernance foncière centrée sur les hommes.

Docteur Cheikh Oumar Bâ, directeur exécutif de IPAR et membre de ILC explique: «c'est dans le cadre de ce partenariat que nous avons engagé un processus pour appuyer les Etats à produire et à analyser des données pouvant permettre d'améliorer la gouvernance foncière dans les différents pays», dixit-il.

Avant de préciser «que le Dashbord qui est devenu aujourd'hui Landex, permet de produire en certains nombres d'indicateurs, de les suivre pour améliorer la gouvernance et les politiques publiques».

Il ajoute ainsi: «c'est dans ce cadre que nous avons conduit ce travail test justement au Sénégal». Selon Dr Ba, le Sénégal est un des trois pays qui ont été choisis.

Et cette phase pilote leur a permis de voir les indicateurs dans lesquels le Sénégal n'est pas performant, pour essayer de voir comment améliorer ces types d'indicateurs.

Il s'agit de voir ensuite là où le Sénégal est bien à l'aise, comment dialoguer et expliquer les raisons qui ont fait que l'on n'a pas pu atteindre ces nombres indicateurs.

A en croire le coordinateur de IPAR, c'est ça le principe global et qui est basé sur une méthodologie rigoureuse reconnue au niveau international.

Cela leur permet d'apprécier la qualité, les efforts faits par l'Etat du Sénégal mais aussi les acteurs de la société civile et les acteurs du secteur privé. Dr Ba de révéler que l'un des points forts qui a permis au Sénégal d'atteindre ses objectifs, c'est le dialogue politique. A l'en croire tous les processus sont inclusifs.

Dr Ward Anseew, travailleur à l'International Land Coalition est dans notre pays «pour lancer les premiers résultats de l'initiative collective entre ILC et IPAR sur les données et la monitoring de la gouvernance foncière».

Pour lui, à travers les trois pays pilotes que sont le Sénégal, le Népal et la Colombie, notre pays s'en sort relativement bien avec deux indicateurs très positifs. «Le premier concerne la participation politique au niveau national et au niveau décentralisé.

Le deuxième est la reconnaissance des différents types de tenures foncières au sein du pays. Ces deux résultats très positifs font que le Sénégal a une performance assez bonne au niveau national», annonce-t-il.

Aussi Dr Ward Anseew a-t-il déclaré que «le Sénégal, dans ce premier exercice, a un score de 54,37/100. Ce qui lui a valu d'être champion du monde des pays-pilotes».

Cependant, il tempère-t-il, ce classement, «en tant que telle, ne représente pas grand-chose parce que, dit-il, on a que deux autres pays auxquels le comparer».

Il poursuit: «c'est dans les trois années à venir, qu'on va accompagner une trentaine de pays. Et nous espérons qu'un grand nombre d'autres initiatives vont se joindre à nous.

Et d'ici trois ans, on aura un grand nombre de pays et c'est là que les résultats des 54,37/100 pourraient être intéressant, comparés à d'autres situations d'autres pays».

Sénégal

"Le Sénégal gagne en visibilité à Cannes" (Hugues Diaz)

L'une des premières retombées de la présence du Sénégal au 72 e festival de Cannes… Plus »

Copyright © 2019 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.