8 Mars 2019

Afrique: CAF CC - En dernier rempart de SALITAS FC, Daouda Diakité rassure

On aborde ce dimanche 10 mars 2019, un des virages importants soit la cinquième journée de la phase de groupes de la coupe de la Confédération de la CAF Total 2018-2019. Et au stade du 4-août à Ouagadougou, on aura droit à l'explication SALITAS FC - Enugu Rangers et pour la circonstance, le club burkinabè devra beaucoup compter sur son gardien de but et dernier rempart qu'est Daouda Diakité.

Un vieux briscard et il n'y a pas meilleur qualificatif quand on évoque le nom du gardien de but Daouda Diakité, aujourd'hui dernier rempart du club burkinabè de SALITAS FC qui joue un match très déterminant le 10 mars prochain au stade du 4-août face à Enugu Rangers du Nigeria pour le compte du groupe B. Il s'agit pour ce gardien de but et ses partenaires de gagner pour avoir un réel espoir de qualification pour le prochain tour de la coupe de la Confédération de la CAF Total 2018-2019. En effet, le club burkinabè compte trois points contre quatre pour son adversaire pendant que les deux clubs tunisiens Etoile sportive du Sahel et Club sportif Sfaxien ont respectivement sept et six points. Avec ce tableau, les quatre clubs conservent tous leur chance pour les quarts de finales. Pour relever ce défi, SALITAS FC, place beaucoup d'espoirs sur son gardien de but dont le vécu et l'expérience peuvent apporter un plus.

Daouda Diakité, puisque c'est de lui qu'il s'agit, fait partie de la première génération des Etalons U17 qui ont participé à la première coupe du monde du Burkina de leur catégorie en Nouvelle-Zélande en 1999 après avoir été finaliste de la CAN U17 quelques mois auparavant. Mais, on retiendra de ce gardien de but, son parcours avec les Etalons A lors de la CAN Afrique du Sud 2013 où le Burkina a joué et perdu la finale devant le Nigeria. Et qui ne se rappelle pas ses exploits au cours des demi-finales contre les Black stars du Ghana où il a fait la différence lors des tirs au but. Daouda Diakité, c'est aussi des clubs sur le continent en Egypte ou encore avec l'AS Vita club de la RD Congo et les compétions africaines, il les connait bien. C'est donc cette somme d'expériences acquises sur près d'une vingtaine d'années que ce gardien de but aux qualités immenses et qui sait faire la différence face à un penalty.

Pour ce dernier rempart, qui n'était pas de l'expédition de la première journée au Nigeria face à Enugu Rangers, il croit qu'une victoire est possible surtout que, dit-il, l'adversaire avait pris le dessus que sur des erreurs d'inattention. Maintenant, relève Daouda Diakité, il s'agit de faire la différence à Ouagadougou et pour n'avoir encaissé le moindre but en trois matchs sur quatre de cette phase de groupes, il est désormais une assurance pour ses camarades. A ces derniers, confie-t-il à Cafonline, de se remettre en cause en étant davantage concentrés, lucides devant les buts adverses. En effet, en quatre matchs de groupe, SALITAS FC n'a pas encore inscrit le moindre but et Daouda Diakité nous indique que ses partenaires y arriveront cette fois-ci. C'est dans ce sens qu'il nous apprend que son rôle d'ainé est un peu celui d'un leader de groupe et pour la circonstance, il sait donner les conseils qui siéent. Avant de relever à Cafonline que s'il n'arrive pas à les guider, les motiver et galvaniser, c'est que lui-même ne serait plus le dernier rempart. Et pour Daouda Diakité, SALITAS FC devient un autre tremplin pour relancer sa carrière hors du Burkina.

Afrique

Le monde a rendu hommage aux Casques bleus

La Journée internationale des soldats de la paix des Nations unies a été commémorée,… Plus »

Copyright © 2019 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.