7 Mars 2019

Algérie: Mondiaux de rafle en Argentine - Débuts difficiles des Algériens

Buenos Aires — Les athlètes algériens de rafle ont mal débuté leurs différents concours des Championnats du monde de la discipline, entamés mercredi à Turcman en Argentine avec la participation de 23 pays.

En double mixte et dans le groupe A, la paire Larik Amina/Mohamed Seif El-Islam Belhouchet a été battue dès l'entame du tournoi par le duo français composé de Sabrina Rouault/Aurélien Corbihan (02-12), avant d'enchaîner jeudi avec un second match contre la paire chinoise Zhang Wei/Suo Wentao.

Outre l'Algérie et la France, le groupe A comprend également les paires turque Deniz Demir/Erdal Kantemir et péruvienne Rosalba Rojas/Oswaldo Palomino.

Chez le simple dames, Lamia Aïssioui a bien entamé son concours avec une première victoire contre l'Australienne Dianna Penney (10-06), mais quelques minutes plus tard, l'Algérienne perd sa confrontation face à l'Uruguayenne Yamila Fernandez (08-12).

Deux matchs restent à Aïssioui dans son groupe, jeudi contre Elisa Luccarini (Italie) et Meriem Tahraoui (France).

Le même parcours est réalisé, pour l'instant, par Ali Hakim au tournoi simple des messieurs, avec une première victoire face au Chilien Rodolfo Galuez (12-06), contre une défaite devant le Chinois Suo Wentao (09-12). Le bouliste algérien jouera un autre match contre le Maltais David Farrugia puis devant le Suisse Aramis Gianinazzi.

Les parties des différents concours (simple et double mixte) se jouent simultanément, avec un 1er tour éliminatoire, jusqu'aux finales prévues dimanche.

Algérie

L'Algérie serre davantage l'étau autour des camps

Les autorités algériennes ont renforcé un peu plus le blocus imposé aux camps de Tindouf en… Plus »

Copyright © 2019 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.