8 Mars 2019

Angola: Des institutions publiques doivent plus de 9 millions AKZ à la compagnie des eaux

Saurimo — Neuf millions 600 mille kwanzas (AKz) sont une valeur que les institutions publiques de la province de Lunda Sul doivent à la société locale d'approvisionnement en eau et d'assainissement, pour non-paiement des taxes, a informé jeudi le président du conseil d?administration (PCA), Piedade João.

Sans révéler les noms des institutions qui se trouvent dans cette situation,Piedade João a affirmé que, si elles ne remboursaient pas cette année, la société suspendrait l'approvisionnement en eau, car ce problème crée d'énormes contraintes, principalement pour la maintenance des systèmes de captage, de traitement et de distribution et dans l'augmentation des salaires des fonctionnaires.

En ce qui concerne les clients privés, le PCA a déclaré que, s'il existe certains débiteurs, ce sont eux qui remplissent le mieux leurs obligations.

Dans l'optique d'une plus grande dynamique de paiement par les clients, il a dit que le conseil actuel collaborait avec l'administration municipale de Saurimo pour la fourniture d'espaces, en vue de la construction de magasins de proximité plus tard cette année, évitant ainsi que les clients parcourent de longues distances.

Il a souligné que les magasins seront construits dans les quartiers Candembe, Social da Juventude, Luar et Txizainga. Dans le cadre du programme d'extension de l'eau potable à Saurimo, cinq systèmes sont actuellement en construction pour pomper, traiter et distribuer le liquide dans les quartiers de Txizainga, Juventude et Luar, ce qui, en conclusion, réduira la pression exercée sur le système de Chicapa.

Angola

La journaliste Luísa Rogério élue membre du Comité exécutif de la FIJ

La journaliste angolaise Luísa Rogério a été élue à Tunis (Tunisie), membre du… Plus »

Copyright © 2019 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.