8 Mars 2019

Afrique: Clôture de la conférence de «Africa Health 2019» - Les acteurs s'engagent à relever les financements

Ouverte le 5 mars dernier à Kigali, la conférence de «Africa Health 2019», a été clôturée hier, jeudi 7 mars dans la capitale rwandaise. Ainsi, au sortir de ces trois jours de travaux pour l'atteinte d'une couverture santé universelle (CSU), les parties prenantes à cette rencontre ont fait une déclaration allant dans le sens d'accroitre les financements dans ce domaine.

Selon le communiqué final qui nous est parvenu, les dirigeants africains du secteur de la santé ont appelé à une hausse des financements nationaux.

Ils ont également demandé qu'une priorité accrue soit accordée à des solutions rentables et fondées sur des données probantes qui permettraient à la fois d'élargir l'accès à des services de santé de qualité et d'atteindre les objectifs de développement durable d'ici 2030.

La source a aussi renseigné qu'onze parlementaires du Ghana, du Kenya, du Rwanda, du Sénégal, de la Tanzanie et de la Zambie ont également publié le communiqué de Kigali sur la CSU, qui plaide pour un renforcement des systèmes de santé, la lutte contre les inégalités en matière de santé, un soutien aux initiatives de santé communautaire et l'accès universel à la vaccination en vue d'avancer dans la réalisation de la CSU dans leur pays.

Lors de cette cérémonie de clôture, le Directeur général Groupe, Amref Health Africa, Githinji Gitahi a déclaré : « nous nous réjouissons de la participation de dirigeants de tous les secteurs et nous les remercions de leur contribution à l'amélioration des soins de santé en Afrique.

Le communiqué final de la conférence, publié jeudi, appelle à un engagement politique renforcé en faveur du financement de la CSU, à des investissements dans les futurs effectifs de santé en Afrique et à la mise en place de mécanismes de responsabilisation et d'inclusion pour que les populations fassent entendre leur voix».

Pour rappel, cette conférence de trois jours était organisée par le ministère de la Santé du Rwanda et Amref Health Africa afin de faire le bilan des progrès accomplis dans la réalisation de la CSU en Afrique et d'accélérer la mise en œuvre de solutions locales en vue de répondre à quelques-uns des principaux défis auquel est confronté le continent en matière de santé.

La conférence a rassemblé plus de 1 500 participants, dont des ministres de la santé, des dirigeants du secteur privé et de la société civile, des représentants d'organisations multilatérales, des médias et des personnalités influentes de 49 pays.

Afrique

Le déclin des populations d'abeilles menace la sécurité alimentaire et la nutrition

A l'occasion de la Journée mondiale des abeilles, la FAO invite les pays à intensifier leurs efforts… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.