9 Mars 2019

Tunisie: Un accord avec la partie italienne en vue

La Tunisie s'est préparée depuis 2017 à la prorogation de l'accord sur le gazoduc algérien transitant par son territoire au profit du groupe pétrolier italien Eni.

Les négociations avec la partie italienne ont avancé et un accord sera signé prochainement, a assuré Slim Feriani, ministre de l'Industrie et des PME, lors de la séance plènière organisée hier, à l'ARP. Dans son intervention, la députée Samia Abbou a appelé le gouvernement «à revoir les conditions de l'accord du gazoduc et à demander à la société Eni de payer des indemnités à cause d'une précédente prorogation de l'accord, effectuée sans renégociation des conditions».

Le ministre a indiqué que le gouvernement tunisien a formé trois commissions (une commission de la redevance, une autre technique et une troisième juridique), précisant que la commission de la redevance a examiné toutes les hypothèses avec la partie italienne. «Ces négociations ont avancé, mais la partie tunisienne ne peut signer l'accord de prorogation qu'après la signature des parties italienne et alégérienne».

Feriani s'est engagé à soumettre le texte de l'accord à l'ARP, une fois prêt, ajoutant que l'Italie a diminué ses achats de gaz algérien de 20 milliards de mètres cubes à 10 milliards de mètres cubes et s'est orientée vers d'autres marchés dont celui russe.

Tunisie

Hydrocarbures - Il n'ya pas de grève au niveau des stations-services

"Il n'y a pas de grève des agents exerçant dans le domaine de la distribution des hydrocarbures" , a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.