Nigeria: Elections régionales au Nigeria - Le dépouillement a commencé

Les Nigérians ont voté samedi pour élire les futurs gouverneurs et représentants des assemblées locales des Etats, un scrutin où le parti du président Muhammadu Buhari espère conforter sa victoire après la présidentielle de fin février.

Le scrutin s'est globalement déroulé dans le calme. La « Situation room », une coalition d'environ 70 organisations de la société civile, a toutefois fait état de 7 morts. Il y en avait eu 53 lors de la présidentielle en février.

La coalition avait mis en garde contre une escalade de la violence entre partis politiques, notamment dans quelques Etats-clés où la course au poste de gouverneur s'annonce serrée.

Ces postes sont particulièrement convoités, car ils tiennent les cordons de la bourse dans des domaines clés comme l'éducation, la santé, les infrastructures.

Parmi les Etats où la course s'annonce serrée, l'Etat de Lagos, le plus peuplé du Nigeria avec quelque 20 millions d'habitants et locomotive économique du pays. Un Etat où le parti au pouvoir, l'APC, semble perdre progressivement du terrain. Course serrée également dans l'Etat de Kano dans le nord du pays.

Le dépouillement a commencé après la clôture des bureaux de vote et les résultats devraient être annoncés dans les prochains jours.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.