9 Mars 2019

Cote d'Ivoire: Bondoukou - Les acteurs de la filière bétail invités à se mettre en coopérative

Les éleveurs, les bouchers, les commerçants et d'autres acteurs de la filière bétail de la région du Gontougo ont pris part à une rencontre avec une délégation du ministère des Ressources animales et halieutiques.

C'était le 7 mars, à la préfecture de Bondoukou où ils ont été instruits sur le projet de structuration de la filière bovine, avec la mise en place d'une interprofession.

«L'organisation des acteurs du bétail en sociétés coopératives obéit au souci de l'Etat d'intégrer leurs préoccupations dans le plan de développement du pays.

Cela permettra aussi d'avoir des interlocuteurs crédibles pour discuter avec les structures de l'Etat», leur a expliqué Ta Bi Djehi Blaise, chargé d'études à la direction des organisations professionnelles et appui au financement au ministère des Ressources animales et halieutiques.

Selon lui, cette action consiste également à mettre la filière bétail en conformité avec les dispositions légales de l'Ohada. Il avait à ses côtés le directeur régional dudit ministère, Babacauh Koffi Kouman.

A ses interlocuteurs, Ta Bi Djehi Blaise a précisé qu'ils ont la possibilité de créer des sociétés coopératives simplifiées ou des sociétés coopératives avec un conseil d'administration.

Le chef de la délégation a indiqué que trois groupes d'acteurs sont concernés par la mise en place de ces sociétés coopératives. A savoir les producteurs (éleveurs), les commerçants et les transformateurs.

Des échanges ont permis aux uns et aux autres de se mettre au même niveau d'information.

Cote d'Ivoire

Le président du Sénat change de camp

En Côte d'Ivoire, c'est un nouveau coup dur pour le PDCI à un an et demi de la présidentielle. Le… Plus »

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.