10 Mars 2019

Cote d'Ivoire: Autonomisation économique - 15000 femmes sorties de la précarité

 La ministre ivoirienne de la Femme, de la Famille et de l'Enfant, Bakayoko-Ly Ramata, a affirmé, le 10 mars 2019 à Abidjan, que près de 15 000 femmes sont sorties de la précarité, grâce au Programme Fonds Femme et Développement mis sur pied par le gouvernement.

« Le gouvernement a mis sur pied plusieurs programmes pour l'autonomisation des femmes. Le Fonds femme et développement logé au ministère en charge de la Femme a permis l'autonomisation de près de 15 000 femmes qui vivaient dans une situation de précarité et créé près de 6 000 emplois », a dit Bakayoko-Ly Ramata.

Selon la ministre, près de 60% de ces femmes arrivent désormais à avoir une épargne.

Toujours dans cette dynamique, Bakayoko-Ly Ramata a cité le Fonds de l'entreprenariat féminin mis en place par le ministère en charge du Commerce qui permet aux femmes entrepreneures n'ayant pas grand moyen de devenir de vraies entrepreneures.

En plus de ces actions du gouvernement, la ministre de la Femme a également salué le travail important réalisé par la Première Dame, Dominique Ouattara, à travers le Fonds d'appui aux femmes de Côte d'Ivoire. Ce fonds a permis à environ 200 000 femmes d'entreprendre des activités génératrices de revenus et de sortir de la précarité.

La ministre était l'invité de la tribune « Les Salons de Radio-Côte d'Ivoire ». L'émission réalisée en collaboration avec le Centre d'Information et de Communication Gouvernementale (CICG) avait pour thème : « Autonomisation de la femme : actions engagées et perspectives ».

Cote d'Ivoire

Intervention militaires - L'opération « Coup de mains » de la Force française

Outre les interventions militaires, la Ffci donne souvent à la population ce qu'elles appellent des « coups… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.