Guinée: Conakry - Des femmes hostiles à un troisième mandat se font entendre devant Alpha Condé

Des femmes munies de pancartes sur lesquelles on pouvait lire "Non au troisième mandat" ont profité de la présence du président Alpha Condé à la cérémonie de célébration de la journée internationale de la femme ce 8 mars 2019 au palais du peuple, pour manifester leur opposition à une éventuelle modification de la constitution.

Depuis quelques temps, des cadres de la mouvance présidentielle non des moindres réclament la modification de la constitution guinéenne afin de permettre à l'actuel chef de l'État de continuer à diriger la Guinée au delà de ce que lui autorise les lois actuelles du pays.

Il y a quelques jours au cours d'une assemblée générale hebdomadaire du RPG Arc-en-ciel, Sanoussy Bantama Sow ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique avait fait savoir que le parti au pouvoir n'aura pas peur de l'opposition guinéenne ou d'une ONG (Cellule Balai Citoyen) de réclamer une continuité pour leur champion Alpha Condé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.