11 Mars 2019

Burkina Faso: CAF CC - Les chances de qualifications de SALITAS FC s'amenuisent

Au stade du 4-août à Ouagadougou, SALITAS FC du Burkina et Enugu Rangers du Nigeria étaient opposés pour le compte de la cinquième journée de la coupe de la Confédération de la CAF Total 2018-2019. Une partie qui s'est achevée par un score nul de 1 but partout.

Le club burkinabè de SALITAS FC avait besoin d'une victoire pour se relancer dans la course à la qualification pour les quarts de finale dans un groupe B de la coupe de la Confédération de la CAF Total 2018-2019 où chacune des quatre formations, à la veille de cette cinquième journée, conservaient toute leur chance.

Mais, l'entame est timide du côté de SALITAS FC qui tourne avec le ballon sans pouvoir inquiéter la défense de l'équipe de Enugu Rangers du Nigeria bien organisée depuis sa deuxième moitié de terrain.

Enugu Rangers surprend SALIAS FC

De part et d'autre, il n'y a véritablement pas cet engagement à vouloir faire très tôt la différence et il a fallu attendre la 25e mn pour voir le premier corner de la rencontre au bénéfice de SALITAS FC qui ne donne rien.

Et le premier véritable tir n'intervient qu'à la 27e mn au bénéfice de Enugu Rangers avec Emmanuel Madu dont la frappe, depuis le flanc gauche, n'est pas loin d'inquiéter le gardien de but de SALITAS FC, Daouda Diakité.

Et suite à un contre mené à la 32e mn par Enugu Rangers, Bright Silas sur le côté droit envoie un centre dans la surface de réparation de SALITAS FC où George Ifeanyi, tout seul, rabat de la tête pour l'ouverture du score alors que cette équipe jouait à dix depuis la 28e mn.

La période d'oxygénation intervient avec cet avantage au score au bénéfice de Enugu Rangers et à la reprise, c'est SALITAS FC qui appuie sur l'accélérateur en multipliant les offensives.

SALITAS FC bute sur un certain Nana Bonsu

Le club burkinabè est récompensé à la 50e mn suite à un gros travail du nouvel entrant, Ismaël Karambiri permettant à son coéquipier et attaquant Illasse Sawadogo d'obtenir l'égalisation.

Dès lors, SALITAS FC attaque de toute part malheureusement, ses offensives vont trouver en face, un superbe gardien de but de Enugu Rangers, Nana Bonsu qui a eu la baraka à plusieurs reprises en sauvant sa cage d'un deuxième but.

La rencontre s'achève sur cette parité au score de 1 but partout alors que dans l'autre opposition du groupe B ou le duel des frères tunisiens, le Club sportif Sfaxien est venu à bout de l'Etoile sportive du Sahel par 2 buts à 1.

Dans ce groupe, c'est le CS Sfaxien qui prend désormais la tête du classement avec 9 points contre 7 points pour l'ES du Sahel pendant que Enugu Rangers occupe la troisième place avec 5 points et SALITAS FC ferme la marche avec 4 points. Tout est donc possible lors de la dernière journée prévue le dimanche 17 mars 2019.

Déclarations d'après-match

Ladji Coulibaly, entraineur de SALITAS FC

« Nous sommes passés à côté lors de la première partie »

« Nous sommes passés à côté de notre match au cours de la première période. Mes joueurs voulaient vite en finir avec l'adversaire malheureusement, cela n'a pas marché.

En football, ce sont des situations qui arrivent. Nous avons dû leur remonter le moral à la pause et notre équipe a changé de physionomie de jeu.

Nous n'avons pas pu obtenir cette victoire qui nous aurait mieux positionné mais, je n'en veux pas aux joueurs qui sont encore jeunes et découvrent pour la première fois la haute compétition continentale.

Il s'agit maintenant d'aller réussir un résultat honorable en Tunisie face à un redoutable adversaire qu'est l'ES du Sahel ».

Famous Ogbe, entraineur de Enugu Rangers

« Il y a toujours de la place pour une qualification »

« Il faut avouer que SALITAS FC n'est pas une mauvaise équipe et le résultat ne reflète pas le jeu qu'elle a produit aujourd'hui. Le carton rouge que nous prenons peu avant la 30e mn a changé quelque peu les données à notre niveau.

Nous étions venus à Ouagadougou pour empocher les trois points et nous en prenons un. Ce qui n'est d'ailleurs pas mal. Il faut relever qu'il y a toujours de la place pour une qualification pour nous ».

Burkina Faso

Peu de détails ont filtré de la lettre de l'ex-président Compaoré

Au Burkina Faso, la lettre écrite par l'ancien président Blaise Compaoré, et adressée… Plus »

Copyright © 2019 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.