10 Mars 2019

Congo-Kinshasa: Cap vers le développement - Azarias Ruberwa saisit les Partenaires pour peaufiner les amples stratégies !

Le Ministre d'Etat, Ministre de la Décentralisation et réformes institutionnelles, Azarias Ruberwa a organisé une réunion de tous les enjeux, le jeudi 7 mars 2019, à l'Hôtel du Gouvernement dans la commune de la Gombe, avec les principaux partenaires de développement de la RD. Congo.

Objectifs ? Echanger avec ceux-ci autour des stratégies concrètes en mettre en place, en vue de développer et relever l'économie congolaise et/ou le niveau de vie en RDC. Pour ce faire, le Vice-président congolais honoraire, Azarias Ruberwa, a non seulement présenté à l'assistance, ces partenaires de développement, mais aussi et surtout démontré l'importance de l'éclosion du pays à partir de la base, disons, des entités décentralisées.

Décor

Après avoir souhaité, au nom du Gouvernement congolais et au sien propre, la bienvenue aux partenaires venus honorer son invitation, le Ministre congolais de la Décentralisation et Réformes Institutionnelles, M. Azarias Ruberwa, en sa qualité de l'hôte du jour, a placé les points sur les 'i' et les barres sur les "t", en raison de cet échange sur le développement du Congo au-delà d'autres priorités. En effet, les partenaires techniques et financiers étaient les plus concernés par ce rendez-vous. Cependant, pour ne pas être le seul à monopoliser le débat, à la suite de la communication de l'orateur principal, certains partenaires ont pu également parler en quelques lignes.

A en croire l'un des partenaires internationaux, cette réunion a eu lieu pour permettre aux différentes parties prenantes d'échanger sur leur vision, se mettre d'accord et voir comment évoluer ensemble pour développer la RD. Congo. Car, les partenaires techniques et financiers renouvellent leur engagement de fonds afin de donner leur vision et de voir dans quelle mesure peuvent-ils influencer la RD. Congo pour se retrouver, a-t-il précisé, autour du gouvernement afin de jeter à nouveau les bases qui sont déjà là.

Par ailleurs, la décentralisation, renchérit-il, comme on peut le croire, n'est pas une notion récente. "En plus, elle est le fruit de différentes évolutions qu'ont connu plusieurs Etats qui sont passés d'une administration centrale à une administration décentralisée, instituant dès lors, un pouvoir qui part de la base vers le centre. Le but de cet échange, il sied d'indiquer, a été de favoriser au mieux le développement socioéconomique des collectivités locales. Au nom du bien-être de la population, a-t-il conclu, la réforme de la décentralisation procède fondamentalement par une réforme de l'Etat. Ainsi, l'évolution générale porte-t-elle sur «notre pays vers un équilibre nouveau», appuie-t-il. Et d'indiquer, in fine, que l'effort multiséculaire de centralisation, qui fut longtemps nécessaire pour réaliser et maintenir une unité malgré la divergence des provinces qui lui étaient successivement rattachées, ne s'impose plus désormais.

Congo-Kinshasa

Le nom du Premier ministre est trouvé

Le nom du Premier ministre congolais sera connu la semaine prochaine, a annoncé le président Félix… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.