11 Mars 2019

Mali: D'un coût de plus de 53 milliards FCFA, la centrale photovoltaïque de Kita aura une capacité de 50 MWs

La révélation a été faite par le ministre malien de l'Energie et de l'Eau, Sambou Wagué. C'était le jeudi 7 mars 2019, lors de la cérémonie de pose de la première pierre de la centrale photovoltaïque de Kita.

Sa réalisation s'inscrit dans programme présidentiel d'urgences sociales. Lequel vise l'amélioration et le relèvement du taux d'accès à l'électricité tant en milieu rural qu'urbain. Ce, en vue d'améliorer les conditions de vie des populations maliennes.

Située sur les hauteurs de Kita, la centrale solaire s'étend sur une superficie de 107 hectares. Il est prévu l'installation de 187 000 panneaux solaires, 21 onduleurs d'une puissance de 1600 KH, 15000 pieds ainsi que d'autres structures de support.

Le projet contribuera au développement local. Aussi, il est prévu la construction de deux forages, la réhabilitation de certaines routes accidentées et l'aménagement des zones de maraichages au profit des villages environnants. Cinq cent emplois seront créés durant les deux phases du projet, annoncent les responsables dudit projet.

D'un coût prévisionnel de 53, 172 milliards de F CFA, ce projet d'envergure aura une capacité de 50 MWs. « Coïncidence historique », Kita le premier cercle du Mali abritera désormais la première centrale solaire du pays, souligne le ministre Sambou Wagué.

Avant de rappeler que cette initiative s'inscrit dans le programme d'urgences sociales du président de la République Ibrahim Boubacar. Lequel vise l'amélioration et le relèvement du taux d'accès à l'électricité tant en milieu rural qu'urbain.

Ce, en vue d'améliorer les conditions de vie des populations maliennes. C'est le premier du genre réalisé au Mali, et la plus grosse centrale solaire de l'espace CEDEAO, a fait savoir le ministre de l'Energie et de l'Eau.

Sambou Wagué s'est réjoui de l'état d'avancement du projet. Il s'agit de la livraison des modules PV, la construction de la base de vie, les travaux de terrassement du parc solaire, les travaux de construction des ouvrages de protection du parc solaire.

Le ministre de l'Energie et de l'Eau a posé symboliquement la première pierre de la centrale solaire. Il a exhorté le concessionnaire au respect du délai de livraison (deux ans pour la construction et les travaux de raccordement de la centrale).

Mali

Le débat sur les unités spéciales antiterroristes est relancé

Au Mali, l'attaque de la base de Dioura, dimanche 17 mars, dans le centre du Mali, relance le débat sur les… Plus »

Copyright © 2019 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.