11 Mars 2019

Congo-Kinshasa: Polémique autour du monument funéraire dédié à Etienne Tshisekedi

L'opposant historique congolais Etienne Tshisekedi est mort à Bruxelles en février 2017. Son corps n'est toujours pas rapatrié à Kinshasa. Son fils, Félix Tshisekedi, devenu entretemps président de la République, veut accélérer le processus et lui offrir des obsèques nationales.

Un monument devra d'ailleurs être érigé à Kinshasa en sa mémoire. La semaine dernière, un document a circulé sur les réseaux sociaux sur le montant de la réalisation de ce monument : 2,5 millions de dollars américains.

L'affaire commence à faire grand bruit. Certains estiment que ce montant est tout simplement excessif.

Depuis le 1er février, date de la commémoration du deuxième anniversaire de la mort d'Etienne Tshisekedi, peu de détails ont filtré sur la préparation des obsèques de l'opposant historique.

Jusqu'à l'apparition de ce document qui porte la signature de Vital Kamerhe, le directeur du cabinet du chef de l'Etat et qui demande aux ministres des Finances et de budget de faciliter le décaissement d'un acompte de 500 000 dollars américains.

Le coût de l'ouvrage

Problème, sur les réseaux sociaux, les voix se sont levées pour s'offusquer par rapport au coût de cet ouvrage.

Le mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha) s'est montré le plus virulent n'hésitant pas à dresser un parallélisme avec la pauvreté dans laquelle vivent des nombreux Congolais.

Du côté, du pouvoir et du parti présidentiel, on se montre très discret sur cette affaire. Un membre du cabinet ne nie pas l'authenticité du document qui circule, mais affirme que le montant a été gonflé dans le but, dit-il, de nuire. D'autres sources rapportent que ce montant englobe tous les travaux y compris ceux de l'inhumation.

Les travaux du caveau ont débuté

Entretemps, les travaux du caveau viennent de commencer dans la commune de la Nsele. Selon les membres de la famille, ils pourront prendre fin d'ici la fin du mois.

Cependant, aucun programme n'a encore été arrêté. Le comité d'organisation des obsèques n'est pas encore constitué. On attend, renseignent certains proches, l'installation du prochain gouvernement.

Congo-Kinshasa

Corruption à la Céni - Le Trésor américain incrimine Corneille Nangaa et son adjoint

Détournement de fonds, surfacturation, passation arbitraire des marchés, entrave au processus… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.