11 Mars 2019

Madagascar: Idai - Bifurcation vers l'Ouest-Sud-Ouest ce soir et retour progressif vers les terres mozambicaines

Selon les prévisions météorologiques, la tempête tropicale modérée Idai est prévue se déplacer vers l'Ouest-Sud-Ouest ce soir et reviendrait probablement vers les terres du Mozambique. Comme à l'accoutumée, faute de systèmes d'évacuations de qualité et en raison d'effets accrus du changement climatique, des inondations sont évidemment à craindre.

Par ailleurs, l'alerte jaune est prescrite pour Besalampy, Maintirano et Antsalova. Aussi la sortie en mer entre Mahajanga et Morondava est interdite, pour cause de « conditions météorologiques dangereuses ». Le bulletin météorologique d'hier indiquait qu'à 16h, la tempête tropicale modérée Idai se situait à 150 km au Nord Ouest de la ville de Maintirano. Avec elle, Idai emportait des rafales de vent allant jusqu'à 115 km/h et des vents moyens de 85km/h. Il convient aussi de noter que les districts de Belo sur Tsiribihina et de Morondava, sont sous alerte verte.

Alerte jaune. Que faire concrètement sous prescription d'alerte jaune ? Il faut préparer des provisions alimentaires, notamment de produits de première nécessité, mais aussi des bougies. Il faut débarquer les pirogues et autres embarcations, pour ceux qui vivent de la pêche et d' activités nautiques et vivent sur les littoraux. Mettre dans un endroit sûr les animaux domestiques ou d'élevage. Quitter impérativement les lieux d'habitation, si les infrastructures sont vétustes et peu sécurisées, ni sécuritaires, par rapport aux aléas climatiques. Rester en contact avec les connaissances, au moins pour les détails logistiques en cas d'urgence. Enfin et non des moindres, se tenir toujours au jus des actualités météorologiques, via la presse audio-visuelle, écrite, ou encore les réseaux sociaux. Rappelons que l'alerte jaune concerne actuellement Besalampy, Maintirano et Antsalova.

Quid de l'alerte verte ? Celle-ci est prescrite durant les 2 à 5 jours avant l'arrivée du cyclone. Ainsi, il faut éviter les sorties en mer pour les littoraux et renforcer les habitations (notamment les ouvertures, les toitures, etc.). Conserver dans un endroit sûr les objets et documents de valeur, ainsi que les essentiels de premiers secours . Il ne faut pas non plus oublier de signaler aux autorités ou entités responsables, les cas à risque tels que l'écroulement de rochers, d'arbres, etc. Et enfin, comme durant toute période cyclonique, suivre les actualités météorologiques est non seulement une nécessité, mais une responsabilité, pour se préparer efficacement en conséquence.

Madagascar

Confiscation des biens mal acquis - Les ONG malgaches dénoncent une reculade

À Madagascar, le consortium des organisations de la société civile engagées dans la lutte… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.