Algérie: Signature d'une convention entre l'université d'Adrar et l'université des langues de Kiev

Adrar — Une convention de coopération dans le domaine de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique entre l'université "Colonel Ahmed Draya" d'Adrar (Algérie) et l'université de Kiev (Ukraine) a été signée dimanche à Adrar.

La convention porte sur le développement des relations dans les domaines de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique dans le cadre de la stratégie de coopération entre les deux pays.

Elle a été signée par le recteur de l'université d'Adrar, Adjerfour Noureddine, et son homologue de l'université de Kiev, Roman Fasco, en présence de la présidente des relations extérieures de l'Université de Kiev, Anastasia Bodjard, et le représentant de la langue arabe au sein de cette institution, Serguei Ribalcan.

Cette convention porte, entre autres objectifs, sur l'ouverture d'opportunités de coopération et d'échanges d'expériences entre enseignants, étudiants et personnel administratif, et l'ouverture de projets de recherche communs, notamment dans le domaine des langues.

L'université de Kiev assure l'enseignement de 24 langues étrangères, dont dix (10) orientales, y compris la langue arabe, et quatorze (14) autres langues européennes.

Le recteur de l'université d'Adrar, Adjerfour Noureddine, a indiqué, à cette occasion, que la coopération dans le domaine des langues est "un acquis pour la satisfaction des besoins sociaux à l'ère de l'ouverture des perspectives de coopération internationale dans les différents domaines".

Le recteur de l'université des langues de Kiev a fait savoir, de son coté, que cette convention "ouvre des perspectives prometteuses dans l'échange des sciences et du savoir dans le domaine des langues et de la linguistique, auxquels l'université accorde un grand intérêt en tant que moyen à même de faciliter la coopération entre les institutions universitaires mondiales.

Le recteur ukrainien s'est, en outre, félicité du grand progrès atteint par l'université d'Adrar, au terme de sa visite des structures scientifiques dont dispose cette université algérienne.

Selon le recteur de l'université d'Adrar, la convention en question, d'une durée de cinq années renouvelable, sera mise en œuvre prochainement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.