Algérie: Constantine - Recul du nombre de décès sur les routes en 2018

Constantine — Le nombre de décès signalés sur les routes de Constantine durant l'année 2018 a baissé par rapport à l'année 2017, a indiqué la responsable de la cellule de communication et des relations publiques auprès de la sûreté de wilaya, le lieutenant Fairouz Debbache.

En marge d'une campagne de sensibilisation ciblant les conducteurs des véhicules de catégorie poids lourd, la responsable a précisé dimanche que les accidents recensés sur les axes routiers de Constantine ont fait 22 morts contre 28 morts déplorés en 2017.

Durant l'année 2018, il a été enregistré 330 accidents de la route occasionnant 426 blessés contre 320 accidents signalés en 2017 et ayant fait 441 blessés, a ajouté le lieutenant Debbache, mettant l'accent sur l'importance des campagnes de sensibilisation au profit des conducteurs dans la lutte contre les accidents de la route.

Selon la même source, le facteur humain demeure la première cause d'accidents de la route signalés, ajoutant que les infractions relevées par les services de sûreté durant 2018 sont relatives à l'excès de vitesse et le non respect de la distance de sécurité.

De sa part le lieutenant Abdelfateh Khantit a précisé que cette campagne de sensibilisation ciblant les conducteurs de poids lourds lancée par la sûreté de wilaya à partir d'un barrage de contrôle fixe à proximité du pont Boubarbara à l'entrée de la cité El Menia, au chef lieu de wilaya, englobe orientations et conseils relatifs aux règles de sécurité, de la conduite et du stationnement sur la voie publique.

Le responsable, qui a insisté sur l'importance du contrôle quotidien des véhicules poids lourds, a indiqué que les infractions enregistrées pour ce genre d'engins ont trait à l'absence de documents des véhicules et des marchandises entre autres.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.