11 Mars 2019

Congo-Kinshasa: Plusieurs activités pour célébrer la femme à Kananga

communiqué de presse

Kananga, 08Mars-19 : La MONUSCO a organisé plusieurs activités pour commémorer la journée internationale de la femme dans la ville de Kananga, dans la province du Kasaï central.

A la prison de Kananga, c'est sous le thème, « le temps pour le droit des femmes détenues » que 25 femmes détenues et leurs 14 enfants ont bénéficié d'un Kit alimentaire, de la MONUSCO à travers son unité pénitentiaire.

A l'occasion, le Ministre provincial de la justice a conseillé aux femmes d'éviter de se retrouver en prison qui est un espace difficile pour elle. Il leur a par ailleurs recommandé d'éviter de prendre des grossesses en prison voire de s'abstenir de relations sexuelles car ajoute-t-il « élever des enfants en prison n'est pas la meilleure façon d'éduquer ces enfants-là. »

Pour sa part, M. Essoh Essis, le représentant de la cheffe du bureau de la MONUSCO à Kananga a exhorté les femmes détenues à faire preuve de discipline tout au long de leur passage en prison. Il a également recommandé à ce que les femmes bénéficient de leurs droits au cours de leur détention afin de bien se réinsérer dans la société, après leur libération.

La prison de Kananga ne dispose malheureusement pas de séparation solide et exclusif du quartier des femmes de celui des hommes. Ce qui fait qu'il est pratiquement impossible d'empêcher les prisonniers d'être en contact avec elles et leurs enfants.

Deux médailles d'honneur de la MONUSCO ont été décernées à deux femmes surveillantes de cette prison pour leur dévouement et leur engagement dans la prise en charge et la gestion du quartier des femmes détenues.

De leur côté, le personnel féminin de la MONUSCO a offert des vivres aux personnes âgées hébergées dans un hospice dans la commune de la Ndesha dans la ville de Kananga. Ce geste a été salué par les bénéficiaires.

Enfin, les femmes de la MONUSCO et de la société civile ont organisé une réflexion autour des thèmes nationale et provinciale de cette journée en plus des thèmes sur « Innover pour le changement » et « Bâtir intelligemment ». Cette dernière activité a connu la participation du Ministre provincial du genre et une cinquante de femmes de la société civile locale et celles de la MONUSCO parée pour l'occasion dans de superbes tenues colorées.

Interviewée par la Radio Okapi, Angèle Misenga, la coordonnatrice de l'ONG, Femme Action estime qu'à l'occasion de la célébration du 08 Mars, ses semblables doivent se serrer les coudes et travailler durement aux côtés des hommes, en vue de participer de manière efficace au développement de la région du Kasaï, après la période de crises nées du phénomène Kamuina Nsapu.

C'est en 1977, que l'ONU adopta une résolution selon laquelle la journée du 8 mars serait consacrée aux femmes, afin de faire progresser l'égalité entre les hommes et les femmes partout dans le monde. Ce rendez-vous annuel permet de célébrer les femmes mais aussi de donner un coup de projecteur sur les avancées en matière de droit des femmes.

Congo-Kinshasa

Le chef de guerre Guidon sous le coup d'un mandat d'arrêt

La justice militaire congolaise du Nord-Kivu a émis un mandat d'arrêt contre Guidon Shimiray Mwissa. RFI… Plus »

Copyright © 2019 United Nations Stabilization Mission in the DR Congo. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.