11 Mars 2019

Congo-Brazzaville: Journée du 8 mars - Assoc est venue en aide à l'association Espace enfants

Dans le cadre de la célébration de l'événement, les femmes de l'Association de soutien aux orphelins du Congo (Assoc) ont remis, le 9 mars à Pointe-Noire, un don aux orphelins du centre situé dans le premier arrondissement, Emery-Patrice-Lumumba.

Le don comprenait un réfrigérateur, des filets d'oignons, de sacs de riz, des cartons de beure et de tomate, des bidons d'huile, des colliers, des paires de sandales et des déodorants.

Expliquant le sens de ce geste, Bayonne Lionnelle, responsable de communication de l'Assoc, a indiqué que cela s'inscrit dans le cadre de la célébration par les femmes de son association de la Journée internationale des droits des femmes. «Cela est bien normal que les femmes d'Assoc pensent, à l'occasion de cette journée, à leurs sœurs orphelines qui vivent dans ce centre. La célébration de cette journée ne devrait pas se limiter exclusivement au port du pagne accompagné des grands apéritifs, cette journée devrait constituer une occasion pour les femmes en vue de faire le bilan de leurs actions et échanger sur les grandes questions relatives à leur genre », a-t-elle déclaré.

Au cours de ces retrouvailles Michelle Ankele, responsable des femmes de cette association, a fait part du sens de cette journée aux orphelins de ce centre : « La célébration de nos jours de la Journée internationale des droits de la femme est le résultat de plusieurs années de lutte afin que la femme cesse de jouer les seconds rangs dans la société, ces dernières ont les mêmes droits que les hommes », a-t-elle signifié.

Et pour égayer les enfants à l'occasion de cette rencontre, les femmes d'Assoc ont organisé des jeux de questions réponses, des chants, des récitations, des tombolas, des poésies.

Remerciant pour sa part les femmes de cette association, Pascaline Moudiari, gouvernante de cet orphelinat, a eu les mots suivants : «L'Assoc n'est pas à son premier geste à l'endroit des orphelins de ce centre en particulier et d'autres enfants de quelques centres du Congo en général. Pour cette raison, les enfants de ce centre n'ont jamais oublié de leur mémoire le nom du président fondateur de l' Assoc, à savoir papa Sisto ».

Rappelons que la Journée internationale des droits des femmes a été célébrée cette année au Congo sur le thème «L'implication de la femme congolaise dans la lutte pour l'autosuffisance alimentaire des produits de base».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.