Cameroun: Le fils de Mebe Ngo'o n'est pas en fuite

Clôture d'une prison (archive)

Jean Philippe Ngo'o Mebe , le 1er adjoint préfectoral du Wouri est bel et bien dans son bureau ce lundi matin à Douala.

Depuis le déclenchement de l'affaire dite "Mebe Ngo'o" ayant entraîné l'arrestation et enfin l'incarcération de l'ancien ministre de la défense des rumeurs autours de sa famille inondent les réseaux sociaux. La plus récente fait état de la disparition de son fils Jean Philippe Ngo'o Mebe , le 1er adjoint préfectoral du Wouri après que celui-ci ait soit disant été refoulé à l'aéroport en essayant de fuir le pays en douce.

Des rumeurs qui ont été relayées même sur les plateformes les plus «serieuses» par des individus qui jouissaient jusque là d'une certaine crédibilité. Des rumeurs insistantes qui ont poussé nos équipes présentes à Douala à aller recouper.

Arrivés à la préfecture ce lundi matin, notre reporter a d'abord remarqué la présence du véhicule du 1er adjoint préfectoral au niveau du parking. Arrivé à son secrétariat, la dame (sa secrétaire) nous confirme qu'il est bel et bien dans son bureau mais étant donné que nous sommes lundi, il a plein de dossiers urgent à gérer et il sera compliqué qu'il nous reçoive.

Alors que notre reporter patiente calmement au niveau de la salle d'attente,la porte s'ouvre et il aperçoit Jean Philippe Ngo'o Mebe vêtue d'une gandoura raccompagnant certainement un visiteur. Il reconnaît le reporter de camer.be avec qui il discute brièvement en lui faisant comprendre qu'il est surchargé de dossier et ceci est confirmé par le nombre de coup de fil que ce dernier reçoit en l'espace de dix minutes(le temps qu'il a accordé à notre reporter). Il lui explique qu'il est bel et bien à son poste de travail comme cela peut être constaté , suit attentivement l'actualité et est au courant des rumeurs qui courent à son nom.

Mais avec un air serein il fait comprendre à notre reporter hors micro que les ennuis judiciaires de ses parents n'impliquent pas forcément tous les enfants Mebe Ngo'o.L'entretien se termine lorsque celui-ci reçoit un coup de fil certainement d'une haute autorité qui va le contraindre à rentrer dans son bureau prenant par la même occasion congé de notre reporter. Qui repart aussitôt avec l'information selon laquelle Jean Philippe Ngo'o Mebe le 1er adjoint préfectoral du Wouri et fils de l'ancien ministre de la défense est bel et bien dans son bureau et vaque normalement a ses occupations.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.