Cameroun: Edgard et Bernadette Mebe Ngo'o pour le meilleur et pour le pire - L'épouse rejoint le mari en prison

Clôture d'une prison (archive)

Bernadette Mebe Ngo'o l'épouse de l'ancien ministre de la Défense, a été placée en détention préventive, hier lundi 11 mars 2019, par la procureure générale du tribunal criminel spécial (Tcs ).

Depuis hier après-midi, Bernadette Mebe Ngo'o a rejoint son époux à la maison d'arrêt de Kondengui à Yaoundé. Selon nos informations, Bernadette Mebe Ngo'o avait fait un malaise durant la perquisition dans son entreprise de location de voitures "Prestige Limousine". Après cela, l'épouse de l'ancien baron du régime Biya, avait été admise dans une clinique de Yaoundé la capitale camerounsise.

Mais hier lundi, a appris Camerbe, les différents rapports médicaux transmis à la procureure générale du Tcs, ont convaincu cette dernière, d'envoyer Bernadette Mebe Ngo'o, rejoindre son célèbre époux en prison.

Selon des juristes, il est possible que Edgard et Bernadette Mebe Ngo'o, se retrouvent en prison avec leurs enfants. Les mauvaises langues affirment que l'ancien directeur du cabinet civil de la présidence de la République, aurait trempé toute sa progéniture dans les affaires pour lequelles il est détenu pour détournement présumé de près de 200 milliards avec tous ses coaccusés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.