12 Mars 2019

Maroc: La Bourse de Casablanca sensibilise les entrepreneures au financement via les marchés des capitaux

La Bourse de Casablanca a organisé, à l'occasion de la Journée internationale des droits des Femmes, une conférence sur le thème "Les chefs d'entreprises au féminin et la Bourse" pour sensibiliser les femmes chefs d'entreprise au financement via le marché des capitaux.

Cette conférence a été initiée en partenariat avec la Société financière internationale (IFC) et l'Association des femmes chefs d'entreprise du Maroc (AFEM), en marge de la cérémonie "Ring the bell for gender equality" qui est une initiative internationale pour la promotion de l'égalité hommes-femmes, indique un communiqué publié sur le site de la Bourse de Casablanca.

"Encourager et soutenir la parité hommes-femmes, notamment dans l'accès au financement est la responsabilité de tous les opérateurs du secteur financier. Avec l'AFEM et IFC, nous souhaitons concrétiser notre soutien en actions de vulgarisation, d'information et de formation sur les instruments financiers au profit des entreprises dirigées par des femmes", a souligné le directeur général de la Bourse de Casablanca, Karim Hajji, cité par le communiqué.

A ce titre, rapporte la MAP, la Bourse de Casablanca et l'AFEM explorent les pistes d'un travail commun sur l'entrepreneuriat au féminin, notamment sur la problématique du financement, l'organisation de tournées d'information sur le marché des capitaux, la planification de formations sur les instruments de financement du marché et la sensibilisation à l'adoption des meilleures pratiques de gouvernance et de transparence.

De son côté, la présidente de l'AFEM, Aicha Laasri Amrani, a salué l'intérêt de la Bourse de Casablanca à œuvrer pour l'encouragement de l'entrepreneuriat féminin, et plus particulièrement dans l'accès au financement, soulignant l'importance de la thématique choisie qui représente l'une des principales préoccupations des femmes chefs d'entreprise.

"Nous sommes convaincus que le partenariat que nous scellons aujourd'hui démontre une volonté commune d'œuvrer pour la promotion de l'entrepreneuriat féminin", a-t-elle ajouté.

Pour sa part, le directeur du bureau Maghreb de IFC, Xavier Reille, a plaidé en faveur d'une plus grande participation des femmes dans les conseils d'administration et la direction des entreprises cotées.

Il a, en outre, rappelé que IFC s'allie avec plus de 70 bourses à travers le monde dont la Bourse de Casablanca, pour "Ring the bell for gender equality".

Par ailleurs, IFC a annoncé l'élargissement du soutien qu'elle apporte à la Bourse de Casablanca dans l'accompagnement des PME, notamment celles faisant partie du programme ELITE, dans le domaine de la gouvernance et de la communication financière, aux entreprises dirigées par des femmes, conclut le communiqué.

Le "Ring the bell for gender equality", qui est un partenariat entre IFC, l'initiative Sustainable Stock Exchanges (SSE), ONU Global Compact, ONU Femmes, Women in ETFs et la Fédération internationale des Bourses (WFE), vise à appeler la communauté financière internationale et le secteur privé à favoriser l'accès des femmes à des postes de responsabilité.

Maroc

Les pays peuvent accroître les recettes publiques de 12 à 20 % du PIB, selon la CEA

La Commission Économique pour l'Afrique (CEA) soutient que les pays africains peuvent accroître les… Plus »

Copyright © 2019 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.