12 Mars 2019

Madagascar: Dépôt de candidature - Le compte n'est pas bon

C'était donc 135 dossiers de candidatures qui ont été déposés dans les « OVEC », hier soir. Autant le dire, on n'est pas du tout dans les normes requises car le nombre devrait être deux ou trois fois plus élevé pour qu'une saine émulation démocratique ait lieu. Même si on assiste à une ruée aujourd'hui, on ne peut pas espérer atteindre un nombre raisonnable de candidats pour les 151 sièges de l'Assemblée nationale.

Cette élection législative du 27 mai est l'occasion d'avoir une Assemblée nationale où le débat démocratique aura lieu. Le régime du président Andry Rajoelina est bien installé, mais pour que le système démocratique joue pleinement son rôle, il a besoin d'institutions fortes. L'Assemblée nationale en est un piler et l'élection des députés doit donc permettre d'achever le processus entamé depuis le début de cette l'année.

Mais, on a l'impression d'une véritable crise de vocations et il n'y a pas d'élan pour le métier de députés pour le moment. Les partis politiques n'arrivent pas à recruter et peinent à investir des candidats. Comme nous l'avons annoncé, il y a quelque temps, il faudrait reculer la date du dépôt de dossier. Les règles du jeu sont bien établies : il n'est plus question de briguer un siège pour s'enrichir, en monnayant son vote come par le passé, mais d'examiner tous les projets de loi présentés, de les discuter et de les amender au besoin.

Le décompte des candidatures fait hier indique que 36 se présentent sous une étiquette politique et les autres se disent indépendants. A cette allure, on ne devrait pas assister à un véritable débat démocratique. La date butoir fixée par la CENI n'a donc plus sa raison d'être et il faut revoir le calendrier qui a été établi auparavant. Il est peut-être préférable de conscientiser la population et lui montrer le rôle essentiel du parlement dans le contexte actuel.

Madagascar

Affaire Villa Elisabeth - Traitement égalitaire exigé par les employés du Service foncier

Les représentants des Services fonciers réclament que tous les responsables de l'affaire Villa Elisabeth… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.