12 Mars 2019

Mali: Riz brisure 100% non parfumé - Le gouvernement décide de maintenir le prix plafond du kilogramme à 350 FCFA à partir de fin mars

La révélation a été faite par le ministère du Commerce et de la Concurrence. C'était le jeudi dernier, lors d'une réunion au cours de laquelle Alhassane Ag Hamed Moussa a échangé avec les opérateurs importateurs et les représentants des défaillants. Ainsi, le ministre et ses invités ont examiné et adopté un cahier de charges.

Lequel impose des conditionnalités aux importateurs bénéficiaires. Ce, pour assurer la vente du riz brisure 100% importé au prix plafond de 350 FCFA/kg sur l'étendue du territoire national.

La baisse du prix du riz s'inscrit dans le cadre de l'application des engagements pris par le gouvernement pour réponse à une revendication relative à la vie chère faite par l'UNTM. En effet, la base taxable baisse de 200.000 à 100.000 FCFA au cordon douanier pour un prix au détail plafonné à 350 FCFA/kg, à compter du 1er avril.

A ce sujet, le ministre Alhassane Ag Hamed Moussa a donné plus de précision. « Pour influer sur le prix du riz, notamment le riz brisure 100% importé (actuellement vendu à 375 FCFA/kg), qui est la qualité la plus consommée, le gouvernement a décidé de réduire la base taxable au cordon douanier », a-t-il expliqué.

Avant d'ajouter : « Cette base, qui était de 200.000 FCFA la tonne, a été ramenée à 100.000 FCFA, à compter de ce mois jusqu'en fin septembre prochain ».

Pour accéder à cette facilité d'importation, les opérateurs doivent signer un cahier de charges qui a été finalisé hier. Ce document impose le respect du prix plafond aux importateurs ainsi que la fourniture de la liste des demi-grossistes et détaillants acquéreurs de ce riz.

Ils doivent aussi prendre une intention d'importation spéciale à la Direction générale du Commerce et de la Concurrence et définir leurs prévisions et planning d'importation durant la période couverte.

Le ministre informe que l'opération est ouverte à tous les importateurs. Et que les dossiers peuvent être déposés à son Département, à compter de ce jeudi 7 mars.

« Déjà les stocks dans les différents ports et sous douane ont été évalués et des dispositions seront prises pour les acheminer afin que le marché soit approvisionné au maximum avec le riz subventionné d'ici le 1er avril afin que le prix de 350 FCFA/kg puisse être effectif et cela jusqu'au 31 décembre 2019. Un mécanisme de suivi sera mis en place », a assuré Alhassane Ag Hamed Moussa.

Mali

L'opposition divisée depuis l'entrée d'opposants dans le gouvernement

Au Mali, au début du mois de mai, des représentants des partis de l'opposition radicale ont fait leur… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.