Cameroun: La division linguistique du Cameroun se creuse de plus en plus face aux problèmes de démocratie, de confiance, d'identité nationale (Afrobaromètre)

communiqué de presse

Accra, Ghana — Les tensions dans les régions anglophones du Cameroun ont clairement porté atteinte à l'unité du pays. Les Camerounais anglophones et francophones, qui ont vécu comme amis et voisins des décennies durant, sont profondément divisés sur les questions fondamentales de la démocratie et de la légitimité de l'état, selon une analyse des données de l'enquête Afrobaromètre de 2018.

De grandes divisions sont apparues alors que de nombreux Camerounais anglophones ont abandonné leur soutien et leur confiance en la pérennité de la démocratie camerounaise, ainsi que leur confiance fondamentale en l'état.

Résultats clés

- Seulement un Camerounais anglophone sur huit (12%) considèrent leur pays comme « une démocratie avec des problèmes mineurs » ou « une démocratie entière », contre 52% en 2015. Les citoyens francophones sont presque quatre fois plus susceptibles (45%) de dire qu'ils vivent dans une démocratie qui fonctionne.

- La proportion de Camerounais anglophones qui sont au moins « assez satisfaits » du fonctionnement de leur démocratie est passée de 43% en 2015 à 7% en 2018, soit moins du quart de la proportion de francophones qui se disent satisfaits (33%).

- Huit répondants anglophones sur 10 (81%) affirment que les gens ont moins de liberté « qu'il y a quelques années » pour dire ce qu'ils pensent de la politique, contre 22% de leurs homologues francophones.

- Les citoyens anglophones sont plus de deux fois plus susceptibles que les francophones de dire qu'ils craignent l'intimidation politique ou la violence, 46% contre 20%.

- Moins de la moitié (45%) des Camerounais anglophones préfèrent désormais la démocratie à tout autre système politique, en baisse par rapport à 64% en 2015. Chez les francophones, le soutien à la démocratie est resté à deux-tiers (66%). Le soutien aux élections montre un schéma similaire.

- Six citoyens anglophones sur 10 disent ne pas faire « du tout » confiance à la police (58%) et à l'armée (62%), comparativement à 24% et 13%, respectivement, des francophones. La méfiance envers les forces de sécurité a fortement augmenté chez les anglophones depuis 2015.

- La proportion de répondants anglophones qui s'identifient plus fortement avec leur groupe ethnique que leur nationalité a quadruplé depuis 2015, pour atteindre près du tiers (31%), comparativement à 13% chez les francophones.

Afrobaromètre

Afrobaromètre est un réseau de recherche panafricain et non-partisan qui mène des enquêtes d'opinion publique sur la démocratie, la gouvernance, les conditions économiques, et d'autres questions connexes dans plus de 30 pays en Afrique. Six séries d'enquêtes ont été réalisées entre 1999 et 2015, et les résultats des enquêtes de la 7ème série (2016/2018) sont actuellement en cours de dissémination. Afrobaromètre mène des entretiens face-à-face dans la langue choisie par le répondant avec des échantillons représentatifs à l'échelle nationale de 1.200 ou 2.400 répondants.

L'équipe Afrobaromètre a interviewé 1.200 adultes camerounais en mai 2018. Cet échantillon donne des résultats avec une marge d'erreur de +/-3 points de pourcentage à un niveau de confiance de 95%. Des enquêtes précédentes ont été menées au Cameroun en 2013 et 2015.

Pour plus d'informations, veuillez visiter www.afrobarometer.org.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.