12 Mars 2019

Cote d'Ivoire: Journée internationale de la femme - Plus de 3000 femmes mobilisées à Bouaké

Mobilisation record pour un évènement exceptionnel. La Journée internationale de la femme et journée des droits de la femme, célébrée hier à Bouaké a drainé plus de 3000 femmes. Le palais du carnaval où a eu lieu les festivités officielles était plein à craquer dès les premières heures du jour.

Ce beau monde est entretenu par des artistes locaux chantant la gloire de la femme « mère de l'humanité », jusqu'à l'arrivée de la Première dame, Dominique Ouattara à 11h 27 mn. L'épouse du chef de l'Etat Alassane Ouattara, en plus de la femme du vice-président, Clarisse Duncan, était accompagnée de Mme Henriette Konan Bédié, présidente de l'Ong Servir.

La vue de ces deux dames marchant côte à côte a arraché des applaudissements nourris à la foule. « Quelle belle image de la Côte d'Ivoire ! Quelle belle image de la femme ! », dira plus tard Pr Bakayoko Ly Ramata, la ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfant.

Une fois Mme Dominique Ouattara, marraine de la cérémonie, et ses invités installés, un détachement des Forces armées de Côte d'Ivoire entonne l'hymne national. S'ensuit le défilé. Ce sont les femmes membres du Gouvernement qui ouvrent le bal.

Les ministres Kandia Camara (Education nationale et Enseignement technique, Anne Ouloto (Assainissement et Salubrité), Mariatou Koné ( Solidarité et Lutte contre la pauvreté), Raymonde Goudou Coffi ( Modernisation de l'Administration et de l'Innovation) et la secrétaire d'Etat Aimée Zebeyou (Droits de l'Homme) défilent au devant des femmes diplomates, des épouses des diplomates en poste, des épouses des ministres, du corps militaire et paramilitaire, des femmes du vivrier, des commerçantes, des potières, des coiffeuses, des étudiantes, des élèves et des institutrices.

« Nous sommes réunis ce matin pour magnifier les femmes et valoriser toutes les femmes, aussi bien celles des villes que celles des villages », a résumé la Première dame à la vue de ces femmes de différentes catégories sociales célébrant un même idéal.

A savoir bénéficier d'un traitement équitable au plan social, économique et politique. Toute chose qui malheureusement n'est pas encore le cas. « Selon la Commission économique africaine, les femmes qui représentent 50% de la population, accomplissent 60% du travail dans le monde.

Mais, elles ne gagnent que 10% des revenus mondiaux et ne sont propriétaires que de 10% de la richesse mondiale.

Ces chiffres sont la preuve qu'il y a encore beaucoup d'efforts à fournir, pour arriver à ce juste équilibre dans nos sociétés », a dénoncé la marraine de la cérémonie. C'est donc à juste titre qu'elle a salué l'imposition d'un quota de 30% de femmes à l'Assemblée nationale, au Sénat et dans les conseils régionaux.

« Une telle décision va très clairement dans le sens de plus d'égalité entre homme et femme au sein des institutions étatiques.

Cela s'applaudit bien fort », a-t-elle déclaré. Bien avant la Première dame, la ministre de la Femme était revenue sur le thème national de la Jif 2019, à savoir le numérique, une solution pour l'autonomisation des femmes.

« Le numérique est un outil d'émancipation des femmes. Il permet, entre autres, l'accès rapide des populations, notamment celles des zones rurales, aux informations en matière de santé, d'activités commerciales et de transactions financières via le téléphone mobile », a-t-elle estimé, ajoutant qu'à cet effet son département, avec les partenaires, a mis en place des maisons digitales, au sein des instituts de formation féminine.

Ce, afin de former les femmes et les jeunes filles non scolarisées ou déscolarisées à l'alphabétisation et à la gestion financière par le numérique. La fête a pris fin par la distinction de 21 femmes de la région du Gbêkê. Elles ont été faites chevaliers dans l'ordre national du mérite.

Cote d'Ivoire

Le 1er Salon Africa ship travel s'ouvre en juin à Abidjan

Du 27 au 30 juin prochain, s'ouvre à Abidjan le 1er Salon international du transport, du voyage international et… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.