12 Mars 2019

Congo-Kinshasa: La police MONUSCO prépare 100 inspecteurs de la PNC à mieux exercer leur métier

communiqué de presse

Kinshasa, le lundi 11 mars 2019 - Le Vice Premier Ministre, ministre de l'Intérieur et Sécurité de la République Démocratique du Congo, Basile Olongo, a présidé lundi l'ouverture d'un atelier au profit de l'Inspection Générale de la Police Nationale Congolaise (IGPN), soutenu par la police de la MONUSCO, UNPol.

Cent (100) inspecteurs de la PNC participent à cet atelier qui sera clôturé le 15 mars 2019 et qui a pour objectif l'appropriation, par les inspecteurs de police, des missions et textes de l'inspection générale de la PNC pour mieux jouer leurs rôles.

Cet atelier devrait permettre à l'Inspection générale de jouer pleinement son rôle de pédagogue pour contribuer à l'efficacité et à l'efficience d'une police pleinement Républicaine, soumise à l'autorité civile, apolitique professionnelle à l'écoute de la population.

Il devrait aussi permettre à l'IGPNC de contrôler, d'auditer, d'enquêter et d'évaluer les activités menées par les unités et services de la Police Nationale Congolaise.

A l'entame de son allocution, M. Olongo a dit toute sa disponibilité à appuyer toute sorte de partenariat qui aiderait le gouvernement de la RDC à relever le défi de la formation continue des cadres et agents de la PNC en général et de l'IGPNC en particulier.

C'est dans ce cadre qu'il a remercié la Composante Police de la Monusco pour « son appui technique et financier apportés dans l'organisation de ce séminaire ».

Pour cela, le vice-premier ministre, ministre de l'Intérieur, a salué et félicité le Commissaire Général Awale Abdounasir, chef de la Composante, pour « son implication personnelle » dans le renforcement de la capacite de la PNC. Il a aussi invité les autres partenaires à s'inspirer de l'exemple donné par la Composante police de la MONUSCO.

Le Général Awale Abdounasir a, quant à lui, salué le comportement exemplaire de la PNC a l'occasion du scrutin a fort enjeu qui s'est déroulé en décembre 2018. Il a aussi affirmé avoir instruit les experts placés sous son commandement à se tenir à la disposition de l'Inspection général de la PNC pour enregistrer les besoins, les analyser et aider à leurs réalisations.

S'adressant aux apprenants, le chef de la composante police leur a demandé d'être assidus et d'accorder un intérêt particulier aux modules qui leur seront dispensés car, dira-t-il, « un inspecteur qui ne maitrise pas sa mission et les textes de son institution ne peut pas exercer son métier ».

Pour sa part, le Commissaire Divisionnaire de Police, Chalwe RAUS, inspecteur Général de la police Nationale Congolaise, a remercié le chef de la Composante police de la MONUSCO pour son engagement auprès de son Institution.

Il a ensuite invité les inspecteurs qui prennent part à cet atelier à suivre avec assiduité et abnégation les cours qui leur seront dispensés. Il ajoutera en conclusion que : «Les connaissances que vous allez acquérir n'auront de sens réel que lorsque vous les mettrez en pratique sans faillir».

Congo-Kinshasa

Les provinces en danger

La vente aux enchères, par les députés provinciaux, de leurs voix aux candidats aux… Plus »

Copyright © 2019 United Nations Stabilization Mission in the DR Congo. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.