13 Mars 2019

Seychelles: Le pays suspend à leur tour les vols des Boeing 737-8 max

Les Seychelles suspendent à leur tour les vols des Boeing 737-8 max et Boeing 737-9

D'après un communiqué de l'Aviation Civile des Seychelles cette décision serait en ligne avec des restrictions similaires imposées par d'autres autorités de l'aviation civile, notamment le Royaume-Uni, l'Union européenne et l'Asie.

Ces interdictions interviennent après le deuxième accident mortel impliquant le B737-8 max, le dernier en date étant celui de la compagnie aérienne éthiopienne du 10 mars 2019.

Il y avait 159 personnes à bord de l'avion.

Des rapports externes établissent des similitudes entre le dernier accident d'avion éthiopien et celui du vol 610 de Lion Air, survenu le 29 octobre 2018, impliquant le même type d'avion.

L'Autorité de l'aviation civile des Seychelles (SCAA) explique que la mesure a été prise, dans l'intérêt de la sécurité des opérations aériennes et du public.

«Compte tenu de la similitude des deux accidents, il a été décidé que, par mesure de précaution, toutes les opérations des deux types d'avion aux Seychelles ».

, «Bien que pour le moment, aucun de nos opérateurs commerciaux n'utilise ces modèles, il est toutefois possible que nous recevions des demandes d'opérateurs privés utilisant de tels types d'aéronefs dans notre espace aérien.

C'est pourquoi nous avons décidé de prendre cette mesure de précaution. . "A déclaré Wilfred Fock Tave, le chef des opérations.

La notification prend effet à compter de 16h00, heure locale, aujourd'hui.

Seychelles

La météo clémente a permis une augmentation de la production de cannelle aux Seychelles

Les Seychelles ont enregistré une augmentation de la production de cannelle en 2018 et s'attendent à une… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Seychelles News Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.