13 Mars 2019

Afrique Centrale: Match amical U-23 - Le Congo et le Gabon se neutralisent

Après leur victoire 3-0 lors de la première rencontre quatre jours avant, les Diables rouges espoirs n'ont pas pu enchaîner face aux Panthères. Ils ont été tenus en échec deux buts partout, le 12 mars, au stade Alphonse-Massamba-Débat, à l'issue de leur seconde rencontre de préparation.

Le Congo et le Gabon se sont donné rendez-vous à Brazzaville en vue de préparer ensemble les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) U-23 dont la phase finale aura lieu en Egypte, en juillet prochain. Les deux matchs disputés dans la capitale congolaise ont tourné à l'avantage des Diables rouges. Le 9 mars, les Congolais avaient gagné la première manche 3-0 mais, à la seconde, les Gabonais ont montré un autre visage, plus séduisant, en contraignant les Congolais à un match nul.

L'entame de cette rencontre a été en faveur des Diables rouges qui ont monopolisé le ballon pendant le premier quart d'heure. Ils ont confirmé cette domination en ouvrant le score par Euloge Eddy Ankobo, à la 20e mn, sur une tête en pleine lucarne.

Les nombreuses parades du portier congolais, Joe Darnet Ombandza Pea, n'ont pas pu empêcher aux Panthères du Gabon de revenir au score. Elloh a égalisé à la 29e mn avant que le Gabon ne prenne l'avantage, six minutes après, sur une action collective conclue par Steve Ndjamendoungou (35e mn).

Menés à la pause, les Diables rouges n'ont pas présenté une copie propre à la reprise (beaucoup de déchets techniques dans le jeu). Toutefois, les poulains d'Elie Ngoya ont fini par revenir au score sur un coup-franc, bien frappé par Massanga Matondo à la 63e mn.

Ce résultat, a estimé l'entraîneur congolais, est une bonne option avant de disputer le match contre le Burundi pour les éliminatoires de la CAN U-23 prévue le 23 mars. « Le bilan est positif car marquer cinq buts en deux matchs, cela me pousse à croire qu'au Burundi, je ferai un match à but. Notre ligne d'attaque est capable de marquer beaucoup de buts, ce qui n'arrive pas trop souvent au football congolais », a confié Jean Elie Ngoya pendant la conférence de presse d'après match. Il a, par ailleurs, signifié que l'arrivée des joueurs binationaux comme Guy Mbenza et William Nkounkou viendra gonfler son effectif avant cette confrontation.

L'entraîneur gabonais, Claude Albert Mbourounot, a, quant à lui, salué la performance de ses éléments tout en faisant une projection sur leur prochaine rencontre face au Ghana, dans le même cadre des éliminatoires de la CAN U-23. « Je pense qu'il y a eu un léger mieux par rapport au premier match et les joueurs ont essayé de poser le jeu. Je sais qu'il y a encore quelques lacunes et faiblesses, mais je crois qu'il y a eu une amélioration du point de vue du score, du jeu et de l'engagement. (... ) Nous ne sommes pas encore prêts pour affronter le Ghana, mais nous avons commencé un travail, alors laissons le temps aux joueurs de l'appréhender afin de pouvoir donner le meilleur d'eux-mêmes », a-t-il fait savoir.

Gabon

Boxe anglaise - Taylor Mabika perd sa ceinture face au jeune Hervé Lofidi

L'ultime combat organisé au Patrimoine Coliseum d'Amiens, entre le Gabonais Taylor Mabika et le champion de… Plus »

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.