13 Mars 2019

Congo-Kinshasa: La MONUSCO sensibilise les élèves du Lycée Bosangani sur les droits des femmes

communiqué de presse

Kinshasa, le 9 mars 2018 - La « Task-Force » Genre de la Composante Police de la MONUSCO, en collaboration avec le Département de Protection de l'Enfant et de Prévention des Violences Sexuelles (DPEPVS), a organisé une journée de sensibilisation, le 09 mars 2019, au lycée jeunes filles « Bolingani », dans la Commune de Kitambo, à Kinshasa.

Cette activité a été menée à l'occasion des festivités marquant la Journée Internationale de la Femme dont le thème de cette année est : « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement ».

Le représentant du Chef de la composante Police, dans son allocution, a rappelé que l'Organisation des Nations Unies célèbre cette journée depuis 1975, dans le but d'assurer un suivi progressif de l'amélioration de la condition de la femme.

Selon lui, le thème de cette année place 'l'innovation par les femmes et les filles, pour les femmes et les filles, au cœur des efforts à faire pour parvenir à l'égalité entre les sexes ».

Pour y arriver, assure-t-il, il faut d'abord garantir que les besoins et les expériences des femmes soient intégrés aux technologies et aux innovations dès les prémisses de leur développement.

Le représentant du Chef de la composante Police a souligné que des contraintes ne manqueront pas, mais qu'il faut les surmonter pour atteindre les objectifs de développement durable, notamment le quatrième objectif « assurer l'accès de tous a une éducation de qualité, sur un même pied d'égalité, et promouvoir les possibilités d'apprentissage tout au long de la vie », et le cinquième « parvenir à l'égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles ».

Après son allocution, les femmes de la Police de la MONUSCO ont organisé des activités, des radios-crochets sous formes questions réponses pour sensibiliser les filles, un récital de poèmes déclamés par les élevés.

Un important lot de cadeaux a été remis aux heureuses gagnantes. Une sensibilisation sur l'orientation des filles dans les filières scientifiques a aussi été faite.

Les filles ont pris l'engagement de relayer les différents messages qu'elles ont reçus pour permette à la femme congolaise de mettre fin à toutes formes de discrimination à l'égard des femmes et des filles et de lutter contre les mariages précoces ou forcés et la mutilation génitale de la femme.

Cette manifestation a enregistré la présence du Coordinateur de la Formation, représentant le Chef de la Composante Police de la MONUSCO, des Commandants d'Unités de police constituées d'Egypte (EGYPFPU-2), du Bangladesh (BANFPU-1), de la représentante du Commandant de celle du Sénégal (SENFPU-2), d'une forte représentation des Femmes Officiers de Polices Individuels des Nations Unies, des officiers et des agents de la Police nationale Congolaise. Plus de cinq cents (500) élèves et leurs encadreurs y ont aussi pris part.

Congo-Kinshasa

Tensions au sein du mouvement pro-Kabila pour la présidence du Sénat

Parmi les candidats pour la présidence du Sénat, Bahati Lukwebo, membre de la coalition FCC. Celui-ci… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.