13 Mars 2019

Cameroun: Le couple Mebe Ngo'o face à la justice

Placé en détention préventive depuis vendredi 8 mars 2019 à la prison centrale de Kondengui, l'ancien ministre de la Défense y a été rejoint lundi par son épouse, Bernadette Mebe Ngo'o.

Prison centrale de Kondengui, ce mardi 12 mars 2019, il est 12 h. L'entrée du pénitencier grouille de monde. Les gardiens de prison qui y sont postés, sont sur les dents. Beaucoup de personnes attendent d'accéder à l'intérieur pour rendre visite aux leurs, détenus ici. L'ambiance est quelque peu frileuse. C'est que depuis l'arrivée vendredi 8 mars 2019 de l'ancien ministre de la Défense, Edgard Alain Mebe Ngo'o, de son épouse, Bernadette Mebe Ngo'o et de trois co-accusés, le dispositif de filtration des entrées et sorties a été renforcé. L'équipe de CT est reçue par le régisseur.

Frédy Armand Medjo dément d'abord toutes les informations qui circulent depuis vendredi sur l'accueil et les conditions de séjour des époux Mebe Ngo'o au sein de son établissement pénitencier. « Le ministre est calme. Il est arrivé affecté comme tout le monde qui entre ici dans les mêmes conditions ».La rumeur de l'agression du prévenu à son arrivée ou sa tentative de suicide est donc totalement infondée.

« Ce matin (Ndlr : hier: mardi 12 mars 2019), il a demandé à discuter avec son épouse, j'ai autorisé qu'ils aillent échanger au bureau de la discipline. Après, chacun a rejoint sa cellule », souligne l'ordinaire des lieux. Sur la santé de Bernadette Mebe Ngo'o, le régisseur indique qu'elle a été accueillie « ici» après un séjour dans une formation hospitalière. Le médecin de la prison la suit et « s'il y a nécessité d'un examen plus approfondi, il avisera». Edgard Alain Mebe Ngo'o est logé au quartier spécial 14, alors que son épouse séjourne au quartier féminin.

La mise en détention préventive des époux Mebe Ngo'o intervient à la suite d'une enquête qui s'est déroulée au parquet du Tribunal criminel spécial (Tcs). Sur les motifs de l'inculpation, rien d'officiel ne filtre. En plus des époux Mebe Ngo'o, trois autres personnes : le lieutenant-colonel Joël Mboutou (ancien attaché de défense du Cameroun au Maroc), Maxime Mbangue (ancien conseiller technique au Mindef) et Victor-Emmanuel Menye (ancien Dga de la Scb) ont été également mis sous mandat de dépôt. Edgard Alain Mebe Ngo'o a assumé de hautes fonctions dans le gouvernement. Il a été successivement, directeur du Cabinet civil de la présidence de la République, délégué général à la Sûreté nationale, ministre délégué à la présidence chargé de la Défense et ministre des Transports. Il est sorti du gouvernement le 2 mars 2018.

Cameroun

Un ancien ministre délégué à la justice enlevé en zone anglophone

Un ancien ministre a été enlevé dans la nuit de mardi à mercredi à Bamenda, dans la… Plus »

Copyright © 2019 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.