13 Mars 2019

Afrique de l'Est: Emmanuel Macron, VRP de la France au Kenya

Après Djibouti et l'Ethiopie, Emmanuel Macron a été accueilli en grande pompe mercredi à la résidence présidentielle kényane par son homologue Uhuru Kenyatta. Pour cette première visite d'un chef d'Etat français depuis l'indépendance du pays en 1963, les deux dirigeants ont surtout parlé affaires.

Costume rouge et grands chapeaux, les soldats de la fanfare entonnent les hymnes nationaux devant le premier chef de l'Etat français à pénétrer dans le palais présidentiel kényan.

Vingt et un coups de canon retentissent, prélude à un entretien de presque deux heures où l'on a beaucoup parlé affaires. Emmanuel Macron joue les VRP au Kenya. Illustration avec ces entreprises françaises qui vont développer une ligne de train vers l'aéroport de Nairobi.

« Ce sera la première liaison ferroviaire en Afrique de l'Est moderne, et une magnifique vitrine pour le Kenya et pour notre partenariat », a déclaré Emmanuel Macron.

Un partenariat basé sur le pragmatisme. Le président Uhuru Kenyatta explique que de son point de vue, tous les pays sont à la fois « uniques » et « différents » et qu'il veut prendre le meilleur de chacun pour développer le Kenya. « Emmanuel Macron est mon meilleur ami, affirme-t-il, tout comme le Rwandais Paul Kagamé est mon meilleur ami »

En tout, ce sont près de 3 milliards d'euros de contrats qui seront signés jeudi.

Le Kenya est super corrompu. J'aimerais savoir comment on combat cela en France. On ne peut pas régler le phénomène par magie. Chez nous c'est structurel. Je veux savoir comment votre justice s'occupe des gens corrompus. Parce qu'ici, beaucoup sont accusés mais jamais condamnés.

Kenya

Premier test à grande échelle d'un vaccin contre le paludisme

L'opération débute ce 23 avril dans un centre de santé de la capitale malawite, Lilongwe. Elle se… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.