13 Mars 2019

Sénégal: L'East African Law Society (EALS) est intervenue pour réconcilier l'Ouganda et le Rwanda

Nous nous adressons séparément aux Chefs d'État du Rwanda et de l'Ouganda en leur proposant une médiation a déclaré hier M. Willy Rubeya, président de l'organe judiciaire. Il a ajouté que l'EALS sera bientôt disponible et tiendra le public informé de l'état d'avancement du règlement du différend.

Le barreau régional d'Arusha, qui compte plus de 17 000 avocats, a un statut d'observateur auprès de la Communauté de l'Afrique de l'Est (CAE). L'un des mandats de l'organisation est de promouvoir l'intégration régionale par le commerce transfrontalier et le renforcement des capacités des institutions juridiques, professionnelles et publiques.Il a également lancé un appel aux dirigeants des deux pays pour qu'ils rouvrent et opérationnalisent leur frontière commune, alors même qu'une solution durable à la crise est recherchée.

M. Rubeya s'est également déclaré profondément préoccupé par la détérioration des relations entre les deux voisins du fait qu'elles sont désormais du domaine public ».

Une petite éclaircie sur l'axe Kigali-Kampala

L'effet de la situation sur l'économie et la satisfaction des besoins fondamentaux de la population touchée est très préoccupant. Selon lui, l'escalade de la situation à la frontière commune des deux États souverains a entraîné l'effet indésirable de restreindre la libre circulation des citoyens et des marchandises L'ordre des avocats a clairement fait connaître sa position sur la crise ougandaise et rwandaise, en dépit des avancées notées, suite à la visite du président Uhuru Kenyatta du Kenya en Ouganda et au Rwanda.

Si le président Kenyatta s'est rendu là-bas pour servir de médiateur entre les deux pays, c'est louable a déclaré M. Moses Allan Adam, président de Friends of East Africa. Au cours de cette visite d'une journée, le dirigeant kenyan s'est entretenu avec le Président Museveni et le Président Kagame.

Il a déclaré que le conflit entre les deux États partenaires de la CAE était cette fois-ci troublant en raison des revendications et des demandes reconventionnelles concernant le soutien présumé aux rebelles. Un fonctionnaire de la CAE a déclaré que des efforts en coulisses étaient en cours pour normaliser les relations entre le Rwanda et l'Ouganda, bien que la participation de la CAE ne soit pas visible.

Sénégal

Diourbel - Une élève de terminale poignarde mortellement un enseignant

La violence continue de sévir dans la commune de Ngohé Mbayard. En effet, Henry Diatta enseignant de son… Plus »

Copyright © 2019 Confidentiel Afrique. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.