Maroc: Mohamed Ghozlane - Le marathon de Rabat s'est taillé une place de choix dans l'agenda international d'athlétisme

Au fil des éditions, le marathon international de Rabat, qui souffle cette année sa 5ème bougie, s'est taillé une place de choix dans l'agenda mondial d'athlétisme, a affirmé, mardi à Rabat, le secrétaire général de la Fédération Royale marocaine d'athlétisme (FRMA), Mohamed Ghozlane.

Lors d'une conférence de presse de présentation de la 5ème édition, M. Ghozlane a estimé que malgré un climat plutôt défavorable, la quatrième édition de ce marathon a connu une participation record, soit 20.000 athlètes contre 7.800 l'année précédente.

"Grâce à la participation de champions mondiaux, dont des recordmans, le marathon international de Rabat est devenu le premier rendez-vous d'athlétisme en Afrique", s'est-il félicité.

De son côté, le directeur technique national, Ayoub El Mendili, a souligné que l'édition 2019 de ce marathon réunira une panoplie de champions des quatre coins du monde, disant s'attendre à ce que des records soient battus à cette occasion.

En effet, plusieurs champions ont confirmé leur présence, notamment l'Ethiopien Chele Dechasa (02.06.33), le Marocain Mustapha El Aziz (02.07.55) et les Kényans Sammy Kigen (02.08.05) et Japhth Kosgei (02.08.11), a-t-il fait savoir, ajoutant que la Kényane Sylvia Kibet (02.26.16), l'Ethiopienne Sechale Dalasa (02.26.27) et la Marocaine Fatiha Benchatki (02.40.04) seront les têtes d'affiche chez les dames. Depuis sa première édition de 2015, le marathon international de Rabat, placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, est devenu un rendez-vous incontournable des amoureux de cette discipline alliant exploit sportif et découverte des différents paysages qu'offre la ville de Rabat.

Pour rappel, la quatrième édition du marathon de Rabat avait été remportée par l'Ethiopien Assefa Bantayehu et la Kényane Lydia Cheromei.

Ligue de diamant Nouvelle formule à partir de 2020

La Ligue de diamant comprendra, à partir de 2020, moins de meetings et moins d'épreuves, a indiqué lundi la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF).

La Ligue de diamant va supprimer un meeting (il y en a 14 aujourd'hui dont deux finales), pour comprendre 12 meetings plus une finale, et proposer une compétition par semaine.

Le circuit mondial compte aussi réduire la voilure sur le nombre d'épreuves pour en garder 24 (12 pour les dames, 12 pour les hommes) contre 32 en 2019, en supprimant notamment les distances supérieures à 3.000 m. Les meetings seront ainsi réduits à une heure trente minutes au lieu de deux heures actuellement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.