Angola: Le pays diffuse des potentialités touristiques à Lisbonne

Lisbonne — La diffusion des potentialités et l'attraction de l'investissement étranger privé vers le secteur touristique en Angola est l'objectif de la participation d'une délégation angolaise à la 31ème édition de la Bourse du tourisme de Lisbonne (BTL), inaugurée mercredi dans la capitale portugaise.

A l'occasion, la ministre angolaise du Tourisme, Ângela Bragança, inaugurera le pavillon de l'Angola lors de l'événement, qui durera jusqu'au 17 de ce mois.

L'Agence d'investissement privé et promotion des exportations (AIPEX) participe à la BTL, en collaboration avec le ministère du Tourisme, l'Institut de Promotion du Tourisme (Infotur) et 12 entreprises nationales du secteur.

En 2018, l'Angola avait participé à la 30e édition de la BTL, du 28 février au 4 mars, avec deux stands, l'un de l'Institut de promotion du tourisme (Infotur) et un autre du Ministère de l'Environnement. Le premier jour de l'édition 2019, les questions les plus fréquemment posées à l'AIPEX concernent la loi sur l'investissement privé, l'accès aux terres disponibles pour l'agriculture et les visas d'entrée dans le pays.

La Bourse du tourisme de Lisbonne a débuté mercredi pour les professionnels du secteur. Elle s'ouvrira au public le vendredi après-midi jusqu'au dimanche, dans les locaux de la Foire internationale de Lisbonne (FIL), où ils doivent passer plus de 70 000 visiteurs, selon l'organisation. La 31e édition de la plus grande foire du tourisme au Portugal aura lieu à la Foire internationale de Lisbonne (FIL), au Parc des Nations, à Lisbonne, étant, comme d'habitude, dédiée aux professionnels les deux premiers jours et ouverte au public généralement le vendredi à 17h.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.