Maroc: Un staff médical réussit à Ouarzazate une opération d'ablation d'un ver filiforme d'un œil d'un enfant

Un staff médical relevant du service ophtalmologique de l'hôpital Bougafer à Ouarzazate a réussi mardi, à réaliser une opération chirurgicale, la première du genre dans cette province, consistant en l'ablation d'un parasite (ver filiforme) d'une longueur de 10 cm d'un œil d'un enfant.

L'enfant âgé de 12 ans a subi avec succès cette opération chirurgicale supervisée par le chef de service d'ophtalmologie, Dr. Soufiane Berradi, épaulé par un staff paramédical composé de 3 infirmiers et deux anesthésistes, a indiqué à la MAP, la déléguée du ministère de la Santé à Ouarzazate, Mme Badia Abdellaoui.

L'enfant issu de la commune Skoura (province de Ouarzazate) a été affecté d'un œdème (gonflement) dans son œil droit, ce qui a nécessité son orientation à l'hôpital polydisciplinaire de Ourazazate, a-t-elle précisé, relevant que l'examen clinique et les analyses médicales ont démontré que la cause du gonflement de l'œil droit de l'enfant est due à un parasite vivant dans cet organe, connue sous le nom de "ver nématode", "la filaire loa loa", qui provoque la maladie.

Mme Abdellaoui a fait observer que l'œil de l'enfant n'a subi aucun dommage, indiquant que le parasite (ver filiforme) a été envoyé à un laboratoire à Marrakech pour analyses biologiques.

La filariose à loa loa (également appelée loase et ver africain de l'œil) est une maladie de la peau et de l'œil provoquée par un ver nématode, la filaire loa loa.

Les humains contractent cette maladie à la suite de la piqûre d'un taon, également connu sous le nom de "mouche à mangue", répandue dans les régions équatoriales.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.