Ile Maurice: Global Climate Strike - Des milliers de jeunes, dont des Mauriciens, dans les rues

Ils seront des milliers à travers le monde, et à Maurice, à marcher ce vendredi 15 mars, dans le cadre d'un Global Climate Strike. Pas question pour les jeunes, des collégiens entre autres, de faire l'autruche. Si les politiciens n'ont que trop longtemps ignoré l'impact du changement climatique, ces jeunes activistes entendent bien les pousser à réagir. Il devrait y avoir au total 1 693 marches dans 106 pays, dont Maurice.

Cette campagne mondiale est issue du mouvement Fridays for the Future lancé par la jeune Suédoise Greta Thunberg, 16 ans. Le nom de la jeune activiste écolo a d'ailleurs été proposé au comité Nobel, par trois parlementaires norvégiens, pour le prix Nobel de la Paix, qui sera décerné à la fin de l'année.

À Maurice, inspirée par le combat que mène Greta Thunberg depuis plusieurs mois déjà, Shaama Sandooyea, 22 ans, organise, ce vendredi, le premier Climate Strike du pays. La marche débutera au jardin de la Compagnie, à 11 heures. Suivie d'un débat entre 12 h 10 et 12 h 50 sur les solutions possibles pour combattre le changement climatique. Par la suite, des propositions seront soumises au gouvernement.

Shaama Sandooyea a fait l'objet, avec d'autres activistes écologiques, d'un article de CNN dans le cadre de cette marche mondiale. À CNN, la jeune femme a expliqué qu'il s'agit de la première marche de ce genre à Maurice. Elle dit espérer une véritable prise de conscience des autorités.

Dans un communiqué, les organisateurs de #ClimateStrikeMauritius soulignent que «Maurice est la première île parmi les petits États insulaires en développement, qui participe» à cette marche mondiale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.