15 Mars 2019

Tunisie: Une stratégie judicieuse... !

L'USM revenait de loin grâce encore à une balle arrêtée idéalement bottée par le spécialiste Jelassi qui a failli corser la note à 15' du temps réglementaire suite à un coup franc direct, mais la transversale a sauvé Kriden et son équipe qui a péché par un manque flagrant de placement et, surtout, de concentration sur les balles arrêtées.

Cette arme bien travaillée par Dridi à l'entraînement s'est avérée très judicieuse, comme en témoigne le troisième but signé par Arfaoui, qui venait juste de faire son entrée, et consécutif à un corner tiré à la perfection par Jelassi dans un grand jour. Il est vraiment inadmissible que l'arrière-garde étoilée, à la fois amorphe et fébrile, encaisse trois buts sur des erreurs de placement impardonnables. Certes, l'ESS a gagné la bataille du milieu tout au long du match sans pour autant arriver à percer l'arrière-garde usémiste très solide et hermétique à l'image de son axe central, composé du trio Zouhir, Omrani et Sdiri qui ont réussi à écarter tout le danger étoilé avec beaucoup de maîtrise et de sang froid au grand bonheur de leur coach Dridi, comblé de joie : «C'est la victoire de cran et de solidarité...

Malgré le but encaissé, on n'a pas perdu notre concentration pour égaliser dans un premier temps avant la pause et, puis, ajouter deux autres buts de toute beauté après le retour des vestiaires; toutefois la stratégie des balles arrêtées minutieusement appliquée nous a beaucoup aidés pour faire la différence dans une confrontation très disputée et ouverte... le grand mérite revient aux joueurs qui ont bien appliqué les consignes pour surprendre l'adversaire par des contres rapides qui ont complètement déstabilisé l'organisation défensive de l'adversaire qui a laissé beaucoup d'espaces. Cette victoire, amplement méritée, vient confirmer notre réveil depuis la reprise. Nous devons garder les pieds sur terre et continuer à travailler avec la même application pour bien préparer notre prochain déplacement à Hammam-Lif afin d'affronter le CSHL dans une confrontation directe à six points».

L'apport des nouvelles recrues...!

Les recrutements ciblés de Omrani, Amri, Jelassi et Johan, effectués pendant le mercato d'hiver, ont complètement métamorphosé le look de l'équipe devenue plus sobre derrière, combative à l'entrejeu et percutante devant, comme en témoignent les chiffres. Autrement dit, et lors des quatre matches joués depuis la reprise, l'USM a réussi trois victoires, dont deux à l'extérieur face au ST et la JSK et un nul à domicile face au CA. Dix points sur 12 possibles avec, au passage, sept buts marqués, tous sur des balles arrêtées, contre deux encaissés. C'est la seule équipe avec le leader actuel, l'EST, qui a réalisé un tel parcours. La touche de Dridi dans ce renouveau a été considérable, puisque grâce à son intelligence et son savoir tactique, il a su vite intégrer les nouvelles recrues pour doter l'équipe d'une nouvelle allure, voire une nouvelle stratégie basée sur le bloc derrière et le contre devant, tout en utilisant à bon escient l'arme des balles arrêtées pour faire la différence.

Dans ce registre, Jelassi, l'ex-Stadiste que Dridi connaît très bien, a été plus que déterminant dans cet exercice afin que l'équipe puisse faire la différence. Un autre joueur dont l'apport a été aussi considérable, c'est Y. Amri, un pur produit étoilé et qui, grâce à sa technique et sa clairvoyance, a donné plus de profondeur et de tonus aux manœuvres offensives de son équipe couronnant ses efforts par un très joli but, le premier depuis son arrivée à l'USM face à l'ESS. Quant à Omrani, autre ex-étoilé, défenseur de grand gabarit et sobre, il a donné plus d'équilibre et de solidité à l'arrière-garde usémiste, devenue il faut l'avouer plus hermétique.

Le Gabonais Johan, titularisé d'entrée face à l'ESS à la place de A. Amor, le buteur maison suspendu pour un match, a montré pendant les soixantes minutes qu'il a jouées beaucoup de qualités physiques et techniques, et grâce à son jeu en déviation et ses appels en profondeur, a créé des brèches dans l'arrière-garde étoilée dans un jour sans. En un mot, l'USM est sur la bonne voie et Dridi en tacticien rusé devrait travailler davantage sur les points forts de son groupe pour poursuivre l'opération sauvetage dans la quiétude et la sérénité... car l'essentiel est déjà fait, mais le plus dur reste à faire.

Tunisie

Ligue des Champions - Les Supporters du Wydad mécontents après le nul face à l'Espérance

Pour le match aller de la finale de Ligue des Champions africaine, le Wydad Casablanca et l'Espérance Tunis se… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.