Tunisie: «Les cités des civilisations, portail pour la paix»

15 Mars 2019

Cette nouvelle manifestation sera marquée par la participation de 30 courts métrages de plus de 16 pays, a indiqué Sami Chaïeb, directeur du festival au correspondant de l'agence TAP.

Il a, par ailleurs, révélé que les préparatifs logistiques (contacts avec les participants, préparation des espaces de projection...) ont été déjà entamés, précisant que ce nouveau festival contribuera à enrichir et à diversifier la scène culturelle dans la région. Les projections, a-t-il ajouté, se dérouleront dans les maisons de la culture de Douz et de Kébili, ainsi que celles d'El Faouar et Rejim Maatoug, dans le but de rapprocher l'offre culturelle et artistique des régions frontalières.

Ce nouveau festival a également pour objectif, a mentionné M Chaïeb, de mettre l'accent sur le rôle du cinéma dans l'instauration de la culture la de paix, et de faire connaître les cultures et les héritages des autres peuples.

Outre les projections, le programme comporte des workshops dans le domaine de l'écriture du scénario, du montage, de la photographie, de la mise en scène et du jeu de l'acteur. Une conférence sur le thème «Le cinéma et la diffusion de la culture de la paix entre les peuples» sera organisée, outre la présentation du livre de Sami Chaïeb intitulé «Le cinéma et l'art de la politique».

Le festival offre également l'occasion pour le tournage de films courts mettant en valeur le patrimoine de la région, notamment dans El Faouar, El Mansoura et de l'ancienne Kébili, en vue de faire connaître le riche legs patrimonial de cette région du Sud, en vue de l'exploiter au mieux dans les manifestations culturelles et dans le circuit culturel et touristique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.