15 Mars 2019

Congo-Kinshasa: Les professionnels des médias de l'Ituri formés au journalisme sensible au genre

communiqué de presse

Dans le cadre des activités de célébration du mois consacré à la femme, en Ituri, la section Genre, en collaboration avec la Division de la Communication stratégique et de l'Information publique de la MONUSCO, a organisé un atelier de formation en faveur de vingt-cinq journalistes, dont 12 femmes, sur la couverture médiatique sensible au genre.

Selon les organisateurs, cette formation, qui a ciblé les professionnels des médias, avait pour objectifs majeurs de leur faire prendre conscience du pouvoir d'influence des médias et de leur capacité à être des acteurs et actrices du changement dans le renforcement de la place des femmes, et de leur voix, dans le discours public et médiatique.

Aussi, cette session de formation visait à mieux faire comprendre aux journalistes les obstacles systématiques qui constituent des barrières à l'accès des femmes à la vie politique afin qu'ils adoptent de nouvelles attitudes, de nouveaux processus et façon de faire pour favoriser l'ascension des femmes à la vie politique.

Durant cette formation, les participants ont notamment passé en revue les fondements du bon journalisme, la définition du genre, les stéréotypes sexistes, les présupposées sexistes et l'égalité des sexes.

En substance, pour ce qui concerne les approches sensibles au genre, il a été rappelé aux journalistes que les stéréotypes de genre étant profondément ancrées dans la socialisation, les journalistes doivent s'efforcer d'être justes. Ils doivent apprendre à identifier les préjugés sexistes et ensuite faire un effort particulier pour les surmonter.

Aussi, il a été dit aux journalistes que toute question comporte une dimension genre, qu'ils doivent apprendre à identifier les angles sexo-spécifiques et en parler.

De plus, il a été demandé aux journalistes de diversifier les sources d'information, de faire un effort conscient pour rechercher et refléter les voix des femmes afin d'atteindre un équilibre entre les sexes dans leur couverture médiatique.

Les professionnels des médias de l'Ituri affirment qu'ils ont été édifiés par cette session de formation. Ils remercient la MONUSCO qui l'a organisée et s'engagent à promouvoir le genre dans l'exercice de leur métier. Ces vingt-cinq journalistes ont également promis d'accompagner les femmes dans la lutte pour le respect de leurs droits.

Congo-Kinshasa

La DGM lance une opération de contrôle des étrangers

Combien d'étrangers y-a-t-il en RDC ? Quelles sont leurs activités réelles ? Combien parmi eux sont… Plus »

Copyright © 2019 United Nations Stabilization Mission in the DR Congo. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.